Articles

Affichage des articles du septembre, 2015

MARCHE PACIFIQUE CONTRE LE COUP D'ETAT CONSTITUTIONNEL EN CÔTE D'IVOIRE 28/09/2015

Image
"ADOSOLUTION POUR NOUS TUER, C'EST GBAGBO QUI VA NOUS SAUVER !"
Patriotes ivoiriens, vous êtes magnifiques... Ce lundi 28 septembre 2015 à ABIDJAN, des dizaines de milliers de Patriotes ivoiriens, illustres ou anonymes, animés par une même foi, sont descendus dans la rue pour dire non au nouveau coup d'Etat constitutionnel du régime liberticide et criminel de OUATTARA.
Merci àKakry Khazapour les photos :









AU PAYS DES AVEUGLES, LES BORGNES SONT ROIS !

Image
Derrière la main de l'exécutant, il y a un presque toujours un cerveau de nanti occidental qui donne l'ordre de tirer ! 

A toutes celles et ceux qui feignent de croire que le putsch de Gilbert DIENDERE n'était ni prévu, ni prévisible et surtout que tout est bien qui finit bien au Burkina Faso, n'oublions pas notre schizophrénie bien française mais partagée par une grande partie des grandes puissances : soutenir les démocrates sur le papier tout en formant et en missionnant des agents occultes[1] de déstabilisation de ce qu'elle considère toujours comme son pré carré. Le vaillant peuple burkinabé est certes descendu dans la rue pendant de nombreux mois jusqu'à l'insurrection d'octobre 2014 pour faire chuter COMPAORE et l'empêcher de modifier la Constitution via un référendum sur mesure pour se maintenir au pouvoir[2]
Cependant comme dans de nombreux pays voisins, la diplomatie, les officines françafricaines et leurs valets locaux n'ont  eu de cess…

BURKINA FASO : LE PUTSCH TOUT EN UN

Image
La Côte d'Ivoire du régime illégitime et liberticide de OUATTARA sert aujourd'hui de base arrière à la déstabilisation de la transition burkinabé comme le Bukina Faso de COMPAORE a servi de base arrière à la rébellion de OUATTARA via son homme de mains des sales besognes néocoloniales : Gilbert Diendéré (parrain d'IB, de SORO, de terroristes du MNLA et Ansar Dine ,...)[1]. 

La revendication d’élections inclusives  avancé par Gilbert DIENDERE lui-même est certes  un paravent pour éviter la mise en cause des barons de l'ancien régime dans les crimes de l'ère COMPAORE , à commencer par lui-même si l’on se réfère à son rôle déterminant dans  l'assassinat de Thomas SANKARA le 15 octobre 1987. Coïncidence troublante en effet, cette affaire  connait des rebondissements avec l'annonce de la convocation adressée à Maître Bénéwendé Sankara  en vue de communication des conclusions du rapport d'autopsie le jeudi 17/09/2015, soit le jour même du putsch du Général DIE…