Articles

Affichage des articles du août, 2015
Image
Dans Métronews du 31 mars 2011, Tiken Jah Fakoly fait sa promo pour ses concerts tandis que les FRCI et autres hordes de rebelles à la solde de son mentor OUATTARA assassinent, violent et pillent à Duékoué et dans tout l’Ouest ivoirien avant de monter sur Abidjan aidés des forces franco-onusiennes  : http://www.metronews.fr/culture/tiken-jah-fakoly-l-afrique-c-est-le-continent-de-l-avenir/mkcD!CL15d5k19Pz2/. Le ménage ayant été bien fait sur le Net l’article dans lequel il appelle à une intervention armée de la France et de la Communauté internationale a été retiré du Net mais vous pouvez le trouver ci-dessous via  deux photos prises  à la Bibliothèque François Mitterrand où l’on peut consulter  cet exemplaire de Métronews du   31 mars 2011 où Tiken Jah apparaît bien en première page et en page intérieure : 


Déclaration de la coordination du FPI en exil sur les accusations d'Alassane Dramane OUATTARA à son encontre

Image
La Coordination FPI en exil a appris de sources très fiables et très crédibles l’existence d’un certain nombre de manœuvres diligentées par le Chef de l’Etat ivoirien à la fois à l’encontre des exilés ivoiriens, notamment ceux vivant au Ghana et à l’encontre du gouvernement dudit pays. 
La Coordination FPI en exil, par la présente, voudrait faire à l’opinion ivoirienne, ghanéenne et internationale, la relation des faits portés à sa connaissance (I), les commentaires qu’elle en fait (II), avant de dégager sa position (III).  I/ LES FAITS  Les informations en notre possession font état de ce qu’au mois de juin 2015, monsieur Alassane Dramane Ouattara a saisi l’ONU aux fins d’interpellation du gouvernement ghanéen sur les « activités subversives » des exilés ivoiriens vivant au Ghana.  Selon nos sources cette demande a été faite suite à la visite efectuée en France par le Chef de l’Etat ivoirien et au cours de laquelle, il a été reçu en audience le mercredi 17 juin 2015 par son homologue f…

REVOILA LES CHIENS DE GARDE DE LA DOMINATION NEOCOLONIALE !

Image
A quelques mois de la parodie d'élections présidentielles qui se profile en Côte d'Ivoire sous le régime vassal de OUATTARA installé par la force et dans le sang à coup de bombes franco-onusiennes le 11 avril 2011, les chiens de garde de la FRANCIVOIRE/FRANCE-A-FRIC refont surface. Citons d’abord Florent Geel responsable Afrique de la FIDH (Fédération Internationale des Droits de l'Homme) qui en bon VRP du charity-business desdites ONG droitsdelhommistes [1]
assure encore et toujours le SAV (Service Après Vente) de la recolonisation totale de la Côte d'Ivoire au service des multinationales prédatrices que sont Bouygues, Bolloré, SIFCA, Dreyfus, Orange, et tant d'autres. C'est ainsi qu'il accordait une interview à Christophe Boisbouvier "journaliste" de RFI le mercredi 12 août 2015[2], radio aux ordres
s'il en est, nous assénant à nouveau ses contrevérités sur la crise ivoirienne. De l'assassinat d'Alex Saint-Joël GNONSAN[3], témoin-resc…

LA CRISE AU FPI, UN AN APRES PAR AMBROISE GNAHOUA*

Image
*Représentant du FPI au Sénégal, en Mauritanie, en Gambie et au Cap-Vert
"Aujourd'hui, nous sommes dans la deuxième semaine du mois d'août 2015. Il y a un an, je séjournais à Abidjan où j'étais arrivé environ un mois après le déclenchement de la crise au FPI. J'ai alors passé plusieurs jours à échanger avec les principaux protagonistes de cette crise pour comprendre, apprécier et me faire une opinion, par moi-même, en ma qualité de militant et de cadre du parti. C'est cette opinion personnelle que j'exprime depuis septembre 2014.
Aujourd'hui, un an après, je me suis interrogé sur l'état des lieux après tous ces débats que nous avons eu. Pour moi, il se résume en deux points: d'une part, le double échec de la ligne collaborationniste qui a accouché d'une candidature fantoche de Pascal AFFI NGUESSAN à l'élection présidentielle (I) et, d'autre part, Laurent GBAGBO qui es plus que jamais au centre du jeu politique ivoirien (II).

I - LE DOU…