Articles

Affichage des articles du décembre, 2013

les amis et les victimes de la Françafrique

Image

Et si l’affaire MAHE ne faisait véritablement que commencer ?

Image
Firmin MAHE avec son fils (photo non datée)

Firmin MAHE est ce jeune civil ivoirien torturé, puis assassiné par l’Armée française le 13 mai 2005 en CÔTE D’IVOIRE, dont la dépouille est toujours en attente de sépulture à la morgue de TREICHVILLE. Après un verdict inique et des tentatives d’étouffement répétées (1), cette sombre affaire vient à nouveau à l’audience ce mardi 17 décembre devant la Cour d’Appel de PARIS  Pôle 2 Chambre 4 à 9h30 salle 1, 4ème étage, tout en haut de l’escalier Zdans le cadre de l’appel interjeté tant par les militaires condamnés que par les parties civiles au procès. La famille de la victime qui s’est constituée partie civile depuis plus de 8 ans attend toujours que Justice lui soit rendue. Maître Norbert TRICAUD, grand ténor du Barreau au service du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, reprend la Défense de la famille MAHE avant de porter plainte contre l’Etat français (comme Maître Fabien NDOUMOU –d’ailleurs dessaisi par la famille…