Articles

Affichage des articles du décembre, 2014

Henriette EKWE infatigable combattante panafricaine

Image
Henriette EKWE est une militante panafricaine camerounaise. Combattante infatigable de la liberté, elle est connue pour être aussi fidèle en amitié qu'intransigeante sur les valeurs pour lesquelles ses compagnons de lutte de l'Union des Populations du Cameroun (UPC) ont tout sacrifié à commencer par la vie.

Quelques liens vers des vidéos où elle défend ses idées comme ses amis dont Laurent GBAGBO :
Gbagbo : Henriette Ekwe débat avec Saïd Penda sur STV2
http://www.afrohistorama.info/article-film-sur-laurent-gbagbo-la-panafricaniste-henriette-ekwe-demasque-le-journaliste-said-penda-122147094.html ; 20 janvier 2014
https://www.youtube.com/watch?v=TEiJ6-Owu9U

SON ITINERAIRE : http://www.journalducameroun.com/article.php?aid=8646
PLAID0YER POUR LA LIBERTE DES JOURNALISTES :
http://www.bonaberi.com/ar,communique_henriette_ekwe_denonce_l_arrestation_de_simon_nko_o,7465.html

AFRIQUE:MESSAGE À L’UNE DES FLEURS DE LA VIE SOCIOPOLITIQUE AFRICAINE, LA COMBATTANTE HENRIETTE EKWE
http://www.camer.be/…

NON VIOLENTE MAIS DETERMINEE : LA BRIGADE ANTI-NEGROPHOBIE EN ACTION

Image
La brigade anti-négrophobie est souvent présentée comme un mouvement nébuleux qui prônerait le communautarisme identitaire… Ca c’est pour l’image d’EPINAL, pour le story-telling officiel des négrophobes qui nous dirigent.
Si l’on prend vraiment le temps de les écouter et de les côtoyer, alors on se rend compte qu’ils sont de toutes origines, que leur discours est d’une incroyable pertinence et je défie quiconque de  mettre cette dernière à mal.


Certes leur expulsion manu militari de la cérémonie de commémoration de l’esclavage du 10 mai 2011 alors qu’ils y étaient officiellement invités et qu’ils avaient accepté de se soumettre au protocole en retirant leur TS a contribué de leur donner une certaine visibilité, mais la Brigade Anti-Négrophobie s’est illustrée dans de nombreux autres combats, peut-être un peu moins médiatisés, mais tout aussi nécessaires, peut-être même plus car ceux du quotidien.


Petit rappel de cet épisode à la fois impensable et en même temps si prévisible de leur expu…