Articles

Affichage des articles du janvier, 2019

OUATTARA ADMET AVOIR ETE DESIGNE PAR LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE !

Image
Quand on pense qu'on nous traitait de xénophobes, d'anti-démocrates, de terroristes même alors que nous ne faisions que de décrire objectivement ce que OUATTARA admet lui-même aujourd'hui publiquement ! Dans son discours au Congrès du RHDP ce samedi 26 janvier 2019, OUATTARA admet ce que nous n'avons jamais cessé de dénoncer : "Début 2011, la Communauté Internationale m'a clairement désigné comme le victorieux aux élections présidentielles..." (https://www.facebook.com/ackoundou.kouassi/videos/2538834396145172 ; https://www.facebook.com/amadou.ouattara.9/videos/10213922665166339) Si OUATTARA lui-même reconnaît qu'il n'a pas été élu mais bien désigné par la Communauté Internationale, qu'attend-t-on pour libérer le véritable vainqueur de l'élection présidentielle de 2010 Laurent GBAGBO et son Ministre Charles BLE GOUDE toujours arbitrairement incarcérés à la HAYE bien qu'acquittés pour avoir pacifiquement réclamé à ladite Communauté de res…

HOMMAGE AUX COMBATTANTS DE LA LIBERTE ASSASSINES SUR L'AUTEL DE LA FRANCIVOIRE !

Image
Jacques KOULAI DAHOU né le 13 mars 1964 à BANGOLO en CÔTE D’IVOIRE est décédé de mort tout sauf naturelle le 21 janvier 2016 à l'hôpital de PONTOISE en France après 3 ans de calvaire socio-judiciaire[1]


Trois ans déjà que tu as tiré ta révérence toi Jacques Koulai Dahou, le frère même mère même père de Firmin MAHE. Firmin MAHE est ce jeune civil ivoirien assassiné le 13 mai 2005 sur la route de BANGOLO[2] au coeur de cette région si hospitalière aux riches terres cacaoyères tant convoitées. il fut étouffé à l'aide d'un sac poubelle sur la tête dans un char français par des militaires de la force Licorne. 

PLUS DE 14 ANS APRES CE CRIME BARBARE IMPUNI, CET ARBRE DE LA FRANCAFRIQUE QUI CACHAIT BIEN LA FORÊT DE LA PREDATION COLONIALE, QUE RESTE-T-IL DE L’AFFAIRE MAHE ET SURTOUT QUE SONT DEVENUS SES PRINCIPAUX PROTAGONISTES ? 
Du côté des assassins, force est de noter que ses meurtriers pourtant reconnus coupables –ils avaient d’ailleurs avoué le crime odieux et s’en était même…