TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

dimanche 9 mars 2014

UNE DEMOCRATIE NE S'ACHARNE PAS CONTRE SES OPPOSANTS !

L'acharnement que les ennemis de la Côte d'Ivoire libre et souveraine mettent à faire taire Charles Blé GOUDE et tous les proches de Laurent GBAGBO témoigne à lui seul de la justesse de leur combat.



Au vu des 5 photos ci-dessus de Charles Blé GOUDE et de Jean-Yves DIBOPIEU qui viennent de nous parvenir, que l’on ne peut dater avec exactitude, mais dont rien ne permet de douter ni de l’authenticité, ni du caractère récent, nous interpellons à nouveau les autorités françaises sur la situation de Blé GOUDE qui est détenu au secret dans un lieu inconnu, tenu à l’écart de sa famille et de ses avocats, à l’instar de tant d’autres. D’ailleurs s’il s’avère que ces photos procèdent d’un montage, il appartient aux autorités ivoiriennes et par ricochet aux autorités françaises qui leur servent de caution de fournir des preuves de vie et de bonne santé d’un des ministres les plus populaires du régime du président Laurent GBAGBO mais aussi de toutes celles et ceux qui sont détenus dans les même conditions par un régime tyrannique.
Rappelons également que la plupart des rumeurs qui ont circulé et qui continuent de circuler sur les mauvais traitements subis par Laurent GBAGBO à KORHOGO (http://www.gbagbo.ci/gbagbo_article.asp?article=3027.html), Blé GOUDE déjà (http://re.ivoire-blog.com/archive/2013/08/06/charles-ble-goude-revele-ses-conditions-et-lieux-de-detentio-427010.html), Simone GBAGBO (http://www.connectionivoirienne.net/84851/cote-divoire-simone-gbagbo-vers-la-maca-ou-vers-odienne ; http://www.jean-luc-melenchon.fr/2013/05/14/la-semaine-honteuse-de-hollande/comment-page-3/), Michel GBAGBO (http://cotedivoire-lavraie.over-blog.fr/50-categorie-11721738.html , Mahan GAHE d’ailleurs décédé des suites des mauvais traitements subis (http://soutienetliberte.wordpress.com/2013/09/17/apres-le-deces-de-basile-mahan-gahe-hommages-chaleureux-et-nombreuses-reactions/), Koua JUSTIN(http://eburnienews.net/2013/07/cote-divoire-un-agent-de-la-dst-se-confesse-nous-avons-torture-koua-justin/), Jean-Yves DIBOPIEU et tant d’autres (http://indignez-vous.hautetfort.com/archives/2013/week49/index-1.html ; https://www.facebook.com/marie.yapo.3/posts/665883883477150) ;  … se sont avérés vraies, mais aussi parfois trop tardivement prise en compte pour pouvoir en sauver les victimes.
La démocratie se mesure entre autre à la manière dont on traite ses opposants, quel que soit ce qu’on leur reproche. Blé GOUDE comme la première dame Simone Ehivet GBAGBO que nous célébrions hier
 ont été totalement diabolisés avec Laurent GBAGBO pour justifier l’éviction de ce dernier et installer en la personne de OUATTARA un valet local plus servile.
Pour preuve du formidable travail de conscientisation de BLE GOUDE avec son mouvement ainsi que son impact sur l’histoire récente de la Côte d’Ivoire, les réactions totalement irrationnelles et dénuées de légitimité des militaires français qui continuent de faire de lui le bouc-émissaire de tous les maux, y compris du drame de BOUAKE alors même que maître BALAN l’avocat des familles des 9 soldats français décédés écarte totalement la responsabilité de GBAGBO dans ce dossier et incrimine CHIRAC et son Etat major de l’époque (http://www.legrigriinternational.com/article-devoir-d-histoire-bouake-2004-et-si-on-reparlait-des-responsabilites-de-la-france-de-chirac-63889941.html ; http://nouveaucourrier.net/bombardement-de-bouake-en-novembre-2004-de-nouvelles-revelations-sur-un-coup-monte-contre-gbagbo-eyadema-et-soumaila-bakayoko-au-coeur-du-deal/).
Pour en revenir aux délires paranoïaques de militaires français ayant servi, servant ou s’apprêtant à partir en mission en Côte d’Ivoire et ailleurs en Afrique, je vous renvoie aux commentaires d’un article paru sur Opex, un site traitant des opérations extérieures de l’Armée française (http://www.opex360.com/2014/02/23/le-scorpion-le-crocodile-le-fleuve-15-ans-de-relations-franco-ivoiriennes/), notamment aux premiers d’entre eux, ils suscitent pour le moins des questions, voire une grande inquiétude : « Pourtant le Général Gueï était copain comme cochon avec les St Cyriens…La poste devait être en grève? Pas de Mistral quand l’on savait que ce crapaud-buffle avait des avions…Je veux les tripes de Blé-Goudé et de Simone gbagbo!@+ » Par platoon94 on fév 23, 2014 ; « Pourriez vous me garder quelques bouts de tripaille? »[…]Par MIDAS LE VOLTIGEUR on fév 23, 2014.
Ce qui inquiète le plus, ce n’est pas tellement que des militaires français soient à un tel niveau de désinformation puisqu’ils peinent encore à admettre que leurs 9 camarades de la force Licorne aient été sacrifiés par CHIRAC et Michel Alliot Marie sur l’autel des intérêts françafricains, ou encore qu’ils occultent totalement l’assassinat de près de 70 civils aux mains nues et les milliers de blessés de la fusillade devant l’Hôtel Ivoire du 9 novembre 2004 (http://news.abidjan.net/h/416215.html  ; http://www.youtube.com/watch?v=8j5StJnIw-s  ; http://www.youtube.com/watch?v=0YaJnbkWDSQ  ; http://philippehua.com/2012/07/25/cote-divoire-la-victoire-aux-mains-nues-un-documentaire-de-sidiki-bakaba/), mais c’est que ce sont des soi-disant soldats aguerris et rompus aux missions de défense des Droits de l’Homme sous couvert de l’ONU qui pensent ainsi. Au lieu de souhaiter que celui et celle qu’ils tiennent pour responsables de nombreuses exactions si l’on en croie leurs réactions (Blé GOUDE et Simone GBAGBO dans le cas d’espèce), ils souhaitent leur mort douloureuse et se revendiquent d’un cannibalisme pour le moins angoissant, qui n’est pas sans rappeler par son sadisme la barbarie avec laquelle les mêmes soldats de la force Licorne ont assassiné Firmin MAHE (http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2014/02/affaire-mahe-chronique-dune-justice.html).
Si leur mission est de protéger les populations sur leurs théâtres d’intervention, comment expliquer une telle soif de vengeance et de bestialité ? D’autant qu’il n’est pas inutile de rappeler à ce stade qu’aucune perte humaine n’est à déplorer côté français durant tous ces troubles jusqu’à la crise postélectorale. Quand on pense que ce sont souvent les Africains qui sont présentés comme des sauvages aux mœurs barbares et passéistes (dixit Chirac, Sarkozy et alii), on s’interroge ! Et quant on pense que ce sont ces mêmes soldats que l’on envoie en Afrique au service de la Licorne en Côte d’Ivoire, Serval au MALI, Sangaris en CENTRAFRIQUE,… on craint le pire pour nos parents et compagnons de lutte qui subissent ces véritables guerres économiques déguisées en guerres humanitaires.

Sur la Côte d’Ivoire, voir le lien suivant vers un mémorandum en images non exhaustif des crimes commis par OUATTARA et ses rebelles depuis 2002 avec l’aide plus que décisive de la FRANCE : http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2012/12/memorandum-en-images-sur-la-cote-divoire.html.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire