POLITIQUE ET SHOWBIZ A ABIDJAN : GESTION MOUTA MOUTA !


Alexis Gnagno a ajouté 3 photos.
8 h
A CEUX QUI VOUDRAIENT NOUS FAIRE TAIRE
Les gens veulent apparemment nous empêcher de parler mais ils vont devoir s'habituer à nous voir dénoncer cette attitude de complaisance ostensible d'un homme qui a dit lui-même que sa voix compte, dans un livre qu'il a publié.
Quand nous parlons de Didier Drogba, c'est toujours par rapport à notre pays qui souffre du fait d'un tyran qu'il donne en tout cas l'impression de soutenir, un tyran qui a tué beaucoup des nôtres, contraint beaucoup d'autres à l'exil, mis au chômage beaucoup d'autres encore, qui a divisé le pays et tient tout le monde en laisse, par une terreur qui s'exprime sous toutes les formes, physique , psychologique, etc . Didier Drogba a une posture très critiquable.
Et puis, nous lisons que le gars ne fait pas de politique, ah bon! mais tout montre pourtant qu'il fait bien de la politique, au moins pour rendre service au régime Ouattara. Par exemple, quand il a appelé à aller à des élections alors que l'opposition avait posé des revendications précises. " Election, c'est pas gnaga ", avait-il dit. Est-ce son rôle d'appeler les gens à aller à des élections ? Est-ce le rôle d'un footballeur puisque certains nous disent qu'il n'est qu'un simple footballeur ? Et où s'arrêterait ce rôle ?
Au début, il avait donné sa caution à une stratégie de communication du régime Ouattara qui voulait faire croire à une logique de réconciliation en créant la Commission Dialogue Vérité et Réconcilation ( CDVR ). Didier Drogba a été un membre de la CDVR. Et on pourrait donc logiquement se dire que c'est parce qu'il voulait voir les ivoiriens se réconcilier.
Didier Drogba n'est pas un homme politique, disent-ils, mais c'est tout ce que nous lui souhaitons, qu'il ne soit pas un homme politique, en tout cas qu'il ne choisisse pas un camp contre un autre. Alors , certains répondent que du temps de Gbagbo, Didier Drogba s'affichait bien avec le régime, comme sil voulait nous dire que Gbagbo et Ouattara, c'est la même chose !
Des ivoiriens étaient-ils dans des camps de réfugiés à l’étranger au temps de Gbagbo ?
Y avait-il des prisonniers politiques qui croupissaient dans des prisons pendant des années sans jugement ?
Au temps de Gbagbo, les comptes de ses adversaires étaient-ils gelés ? Etc.
NON, Gbagbo était dans une logique de réconciliation que personne ne peut nier, sauf à être de mauvaise foi, et Didier Drogba avait bien voulu apporter son grain de sel en proposant de jouer un match de l'équipe nationale de Côte d'Ivoire à Bouaké. Ce que le président Gbagbo avait accepté sans problème.
Tout ce que nous lui demandons donc aujourd'hui, c'est de prendre des initiatives, comme par le passé ou, s'il ne se sent pas le courage de le faire, qu'il se fasse au moins discret avec les bourreaux de la démocratie en Côte d'Ivoire. Sinon, nous nous réserverons toujours le droit de faire parler ces images muettes.

Merci à  Alexis Gnagno pour cette contribution. Il faut avoir le courage de dénoncer publiquement les personnalités dites apolitiques qui soutiennent le régime d'ABIDJAN. Pendant que Didier Drogba s'affiche aux côtés des dignitaires aux mains les plus tâchées de sang de ce régime aussi criminel qu'illégitime à commencer par le couple présidentiel et Hamed BAKAYOKO (dit Hambak, âme damnée attachée à leur garde rapprochée à qui on prête des ambitions présidentielles récemment nommé Ministre de la Défense après avoir été Ministre de l'intérieur depuis le putsch du 11 avril 2011), les opposants politiques et les civils aux mains nues qui se battent pour restaurer la démocratie en Côte d'Ivoire continuent de mourir et de croupir en prison, de souffrir sur les dures routes de l'exil quand ils ne perdent pas la vie et d'être muselés dans leur pays car toute personne qui se permet ne serait-ce que de critiquer ce régime se retrouve aisément en prison (on vient d'arrêter Gnakbo Kakou juste parce qu'il marchait pacifiquement pour une vraie réconciliation). 

Didier Drogba est certes un joueur de talent sur la fin et on peut comprendre qu'il ait besoin de se préparer une retraite dorée. Mais de là à cautionner les crimes de la Francivoire, il y a un pas qu'on regrette qu'il franchisse aussi aisément. On a eu Alpha Blondy avant lui, Tiken Jah Fakoly et tutti quanti... 
Au fait, ne sont-ce pas les mêmes avec lesquels on nous demande d'être "indulgents" aujourd'hui car ils ne savaient pas vraiment ce qu'il en était, qu'ils seraient enfin prêts à mettre leur popularité au service d'une vraie réconciliation et blablabla ? Si c'est celle des mangercrates et des fameux 1% qui nous asservissent, bon appétit, bonne réconciliation bling bling et que ue leur conscience s'en arrange ! L'Histoire jugera ici bas comme au-delà...

Souvenons-nous qu'en 2011/2012, il ne fallait dire de mal ni d'Alpha Blondy ni de Tiken Jah Fakoly qui cautionnaient ouvertement le régime illégitime et criminel de OUATTARA installé et maintenu au pouvoir par l'Occident, France en tête. Que les communiquants de la marionnette OUATTARA utilise ces personnalités ivoiriennes parmi les plus populaires du show business pour essayer de se refaire une virginité, cela est une évidence. Mais que des joueurs de foot et des artistes de talent, adulés par la foule qui ont l'occasion de faire le tour du monde et de sonder les coeurs tombent dans le panneau et fassent comme s'ils étaient exemptes de tout reproche quand l'heure des comptes sonne, cela est une insulte à la mémoire de toutes les victimes de la prédation néocoloniale notamment en Côte d'Ivoire. D'ailleurs si DROGBA et les autres étaient si apolitiques que cela, ils n'hésiteraient pas à s'afficher aux côtés de la Première Dame Simone Ehivet Gbagbo ou même à La Haye. C'EST GBAGBO QUI EST TOUMA TOUMA !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SOUTIEN A MARCUS VICTIME DE VIOLENCES POLICIERES ET POURTANT CONDAMNE COMME L'AGRESSEUR !

FRANCIVOIRE : VICTIMES PERSECUTEES/BOURREAUX RECOMPENSEES (suite procès Koua/Dahi/Djédjé)

LE CALVAIRE DE JEAN ASSIE KOUATCHI PRISONNIER POLITIQUE IVOIRIEN