Réflexions de Michel COLLON sur le bombardement US en Syrie

Le bombardement de la Syrie par TRUMP vient une fois de plus confirmer la théorie de la guerre de propagande telle que Investig'Action- Michel Collon la développe au quotidien depuis des années. Michel Collon a déjà analysé comment les dirigeants occidentaux -ou plutôt les grands groupes qui les dirigent- manipulent les opinions publiques et leurs imposent des guerres économiques déguisées en guerres humanitaires à partir des exemples du Vietnam, de Panama, du Vénézuela, de l'Irak, la Yougoslavie, la Palestine, l'Afghanistan, la Libye, la Syrie, la Côte d’Ivoire,... 

Appliqués à la Syrie , les 5 principes du médiamensonge qu'il théorise dans ses publications et ses nombreuses conférences fonctionnent malheureusement diaboliquement :

-On occulte les enjeux économiques ;

-On nie l'Histoire et la culture d'un peuple ;
-On inverse la victime et le bourreau ;
-On diabolise l'adversaire ;
-On monopolise l'information...
Or en Syrie -et il ne s'agit pas de défendre le régime de Damas loin de là- à qui profite finalement le massacre aux armes chimiques de la population civile quasi unanimement imputé aux forces du régime d'Assad sans aucune enquête préalable ni aucune preuve objective de cette responsabilité ?
Mais les peuples sont en marche pour leur droit à disposer d'eux-mêmes et nous aurons bientôt fini d'incarner les idiots utiles de l'impérialisme... En tous les cas nous continuerons de lutter pour cette prise de conscience et pour livrer un monde un peu moins barbare à nos enfants. What can we do more ?


Par Christine COLIN-TIBALA

Bombardement US en Syrie :
Trois réflexions pour inciter à la prudence

Michel Collon



RETROUVEZ NOUS AUSSI
SUR LES RESEAUX SOCIAUX !
REAGISSEZ A NOS ARTICLES ET VIDEOS
SUR FACEBOOK ET TWITTER

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

FRANCIVOIRE : VICTIMES PERSECUTEES/BOURREAUX RECOMPENSEES (suite procès Koua/Dahi/Djédjé)

LE CALVAIRE DE JEAN ASSIE KOUATCHI PRISONNIER POLITIQUE IVOIRIEN

SOUTIEN A MARCUS VICTIME DE VIOLENCES POLICIERES ET POURTANT CONDAMNE COMME L'AGRESSEUR !