Après la Côte d'Ivoire voisine, la France-à-fric poursuit son dépeçage !

Bienvenus en France-à-fric à tous ceux qui ont applaudi l'intervention de la FRANCE au MALI... Si ma maison était en feu, bien sûr que je me réjouirais de l'arrivée des pompiers sur le lieu de l'incendie, mais si j'apprenais que le pompier qui s'installe chez moi avec armes et bagages est aussi celui qui a allumé le feu et empêché les pompiers locaux (l'Armée malienne) de se doter des moyens d'éteindre le feu islamoterroriste voire a attisé les flammes, que devrais-je alors faire ?
Avec l'enlèvement manu militari extrajudiciaire d'Oumar MARIKO, les Maliens expérimentent les mêmes méthodes criminelles et terroristes auxquelles l'Etat français impérialiste recourt dès qu'il s'agit de sécuriser ses filières d'approvisionnement en matières premières essentielles et autres marchés juteux. Lien vers les exactions par les servants locaux de l'Occident en Côte d'Ivoire depuis 2002, les rebelles terroristes de la SORO-OUATTARANDIE pour ne pas les citer, avec son lot d'enlèvements et de tortures de personnalités politiques pourtant non violentes : 

Lien vers une interview d'Oumar MARIKO sur la CEDEAO et son inféodation aux Occidentaux :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

FRANCIVOIRE : VICTIMES PERSECUTEES/BOURREAUX RECOMPENSEES (suite procès Koua/Dahi/Djédjé)

LE CALVAIRE DE JEAN ASSIE KOUATCHI PRISONNIER POLITIQUE IVOIRIEN

SOUTIEN A MARCUS VICTIME DE VIOLENCES POLICIERES ET POURTANT CONDAMNE COMME L'AGRESSEUR !