VIOLENCES ET GARDES A VUE ABUSIVES EN FRANCE : LE T-SHIRT QUI DERANGE !

Après la répression de la Brigade Anti Négrophobie dont le seul "crime" consistait à porter un T-shirt à son nom (voir l'article sur le lien suivant : Tout ça pour un T-shirt ?) , le pouvoir sarkozyen aggrave son cas en matière de répression de la liberté d'expression en arrêtant et violentant des manifestants pacifistes. En cause le T-shirt qu'ils portaient :






Pour marquer leur opposition à la Nuit Africaine, gigantesque manifestation festive, un groupe de militants affiliés à Africains mais citoyens français, a été interpellé.
"Arborant des t-shirts évoquant les multiples guerres, massacres et génocides perpétrés en Afrique sous couvert de l'ONU et de la France, ces militants se déplaçaient en groupe devant le stade, sans pancartes et ni scander de slogans.

Après leur arrestation ils ont été conduits au commissariat de Bobigny où une vingtaine de sympathisants est allé attendre leur sortie.

 
Alors que la libération était en cours, tous été gazés au lacrymogène. Une jeune femme est actuellement hospitalisée pour avoir inhalé les gazs envoyés par la police.Une dizaine de personne est toujours détenue pour manifestation sans autorisation.


Revuedepresse-ci


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

FRANCIVOIRE : VICTIMES PERSECUTEES/BOURREAUX RECOMPENSEES (suite procès Koua/Dahi/Djédjé)

LE CALVAIRE DE JEAN ASSIE KOUATCHI PRISONNIER POLITIQUE IVOIRIEN

SOUTIEN A MARCUS VICTIME DE VIOLENCES POLICIERES ET POURTANT CONDAMNE COMME L'AGRESSEUR !