TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

dimanche 30 août 2015

Dans Métronews du 31 mars 2011, Tiken Jah Fakoly fait sa promo pour ses concerts tandis que les FRCI et autres hordes de rebelles à la solde de son mentor OUATTARA assassinent, violent et pillent à Duékoué et dans tout l’Ouest ivoirien avant de monter sur Abidjan aidés des forces franco-onusiennes  : http://www.metronews.fr/culture/tiken-jah-fakoly-l-afrique-c-est-le-continent-de-l-avenir/mkcD!CL15d5k19Pz2/. Le ménage ayant été bien fait sur le Net l’article dans lequel il appelle à une intervention armée de la France et de la Communauté internationale a été retiré du Net mais vous pouvez le trouver ci-dessous via  deux photos prises  à la Bibliothèque François Mitterrand où l’on peut consulter  cet exemplaire de Métronews du   31 mars 2011 où Tiken Jah apparaît bien en première page et en page intérieure 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire