TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

jeudi 11 septembre 2014

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR BLE GOUDE

Le COJEP (COngrès pour la Justice et l’Egalité entre les Peuples) organise sous l’égide de son Conseil Européen une conférence internationale sur le thème « Blé Goudé et la Côte d’Ivoire » le samedi 13 septembre de 17h à 22h au CISP de PARIS 6 avenue Maurice Ravel 75012 PARIS Métro : Porte de Vincennes (L1), Porte Dorée (L8), Tram 3 arrêt Montempoivre. 



A l’approche de l’ouverture de l’audience de confirmation (ou d’infirmation !)des charges devant la CPI le concernant suite à sa déportation à La Haye du 22 mars 2014, de nombreux conférenciers se succéderont pour parler de l’Homme et de son combat pour une Côte d’Ivoire libre et indépendante dont la réalisatrice italienne Nicoletta Fagiolo, le Professeur, Historien et égyptologue Jean-Charles Coovi Gomez, le Journaliste Théophile Kouamouo (fondateur du Nouveau Courrier), le journaliste&politilogue Lanciné Camara, avec pour invité d’honneur Stéphane Kipré, Président de l’UNG (Union des Nouvelles Générations). A noter d’ailleurs que l’audience initialement prévue pour débuter le 22 septembre a été reportée d’une semaine et s’ouvrira le lundi 29 septembre 2014 (lien sur la page CPI consacré à ce report dans l'affaire Blé Goudé).
En attendant ce RDV judiciaire aussi historique que déterminant pour l’avenir de la Côte d’Ivoire de ce fidèle compagnon de route de Laurent GBAGBO, petit rappel du parcours et de l’Espoir incarné par Blé Goudé, charismatique leader d’opinion, Ministre de la Jeunesse de Laurent GBAGBO, plus connu sous le titre honorifique de « Général de la Rue » pour sa capacité à organiser de gigantesques mobilisations aux mains nues qui ont retardé de nombreuses années l’instauration d’un régime aussi illégitime que liberticide en Côte d’Ivoire : Article consacré à Blé Goudé devant la CPI.

 ACTUALITE
Paris / CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR BLE GOUDE
Posté le 10-09-2014 
COMMUNIQUE DE PRESSE
Le 11 avril 2011, a pris fin la phase armée de la crise post électorale en Côte d’Ivoire, crise découlant de la guerre de 2002 occasionnée par l’ex-rébellion ivoirienne et qui s’est muée en crise militaro-politique. La date du 11 avril a donc été marquée par l’arrestation de Laurent Gbagbo par les forces coalisées des milices venues du nord et des armées internationales. Figure de proue de la résistance ivoirienne et de la lutte pacifique les mains nues, Charles Blé  Goudé  présenté  à tort  comme  un homme
violent à la tête de troupes armées et de milices a comme de nombreux proches et collaborateurs de Laurent Gbagbo fui la Cote d’Ivoire pour trouver refuge dans la sous-région ouest-africaine... 
Le 17 janvier 2013, l’ancien ministre de la jeunesse du dernier gouvernement Laurent Gbagbo, gouvernement dit Aké M’Gbo du nom du premier ministre, est kidnappé au Ghana et écroué au secret durant plus d’un an à Abidjan dans des conditions inhumaines comme l’ont montré les photos de sa détention à la direction de la surveillance du territoire-DST- ivoirienne. Le 22 mars 2014, les autorités ivoiriennes exécutant un mandat du procureur de la CPI transfèrent au pénitencier de Scheveningen au Pays-Bas, lieu de détention des prisonniers accusés de crimes contre l’humanité, celui qui a fait de la non-violence son arme politique et de la lutte aux mains nues sa stratégie de revendication.
Il a rejoint ainsi son mentor Laurent Gbagbo accusé à tort d’être le principal artisan de la crise postélectorale ivoirienne de 2010. A 42 ans sans avoir été militaire ou détenu ne serait-ce que pour des besoins de communication une arme à feu, Charles Blé Goudé, ancien leader estudiantin subit une harassante procédure judiciaire « pour ce qu’il est et non pour ce qu’il a fait » comme il l’a dit lui-même lors de sa première comparution à la CPI le 27 mars 2014.
Cet artisan de paix, foncièrement patriote et panafricaniste, ouvert sur le monde et ses cultures est donc dans les geôles de la communauté internationale au nom d’une justice qui célèbre l’injustice et qui consacre l’absurde. Pour donner la vraie information sur ce jeune leader politique avec preuves et faits, pour dire réellement quel a été son rôle dans la crise ivoirienne depuis 2002 mais aussi pour parler de son parcours, le conseil politique du COJEP-Congrès pour la justice et l’égalité des peuples - son mouvement politique, organise sous l’égide du conseil européen de ce mouvement avec pour point d’appui la représentation France du COJEP et le cabinet du ministre Charles Blé Goudé, une conférence sur Charles Blé Goudé et ses actions.
Cette conférence intitulée : CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA COTE D’IVOIRE : LE CAS CHARLES BLE GOUDE, aura lieu le samedi 13 septembre 2014 au centre de conférences Maurice Ravel situé dans le 12e arrondissement de Paris. Plusieurs conférenciers de renom, des hommes politiques d’origines diverses, des partis politiques ivoiriens, africains et européens, des hommes de droits, de culture et médias se joindront à tous les épris de liberté et de démocratie pour donner la version réelle de la crise ivoirienne. Le COJEP souhaite votre présence à cette importante manifestation et se tient à votre entière disposition pour toute information. 
Armand IRE
Responsable communication

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire