TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

mercredi 14 juin 2017

Quand l'inversion de la victime et du bourreau en Côte d'Ivoire se retrouve au coeur de la terre mère France-à-fric ! !

Soutien à Steve BEKO poursuivi en FRANCE par le faux-nez du FPI AFFI N'GUESSAN via la fille de Christine ADJOBI

Ce jeudi 15 juin 2017 à 13h débutera l'audition de Fabrice Lago aka 

Steve Beko, Secrétaire Général Adjoint de l'UNG (Union des Nouvelles Générations) au Tribunal Correctionnel de BOBIGNY sis au 173 avenue Paule Vaillant Couturier (métro Bobigny Pablo Picasso (Ligne 5). Il est poursuivi pour diffamation et injure publique par la fille de Christine ADJOBI sur la base du post ci-dessous transféré. Mobilisons-nous pour dénoncer cette nouvelle inversion de la victime et du bourreau, cette stratégie constante des ennemis de la vérité pour faire passer AFFI et ses AFFIDES pour les représentants du FPI qu'ils ont cessé d'être à la minute où ils se sont alliés à OUATTARA pour cautionner son régime. Rappelons-nous la condamnation récente de Koua Justin, Dano Djedje et Dahi Nestor Jfpi pour "discrédit d'une décision de justice" -en l'occurrence leur position légitime et courageuse consistant à refuser de reconnaître l'imposture d'AFFI à la tête du FPI- qui a achevé de faire voler en éclat leur prétendue action en faveur de la libération des prisonniers politiques alors que ce sont aujourd'hui eux qui contribuent officiellement à faire enfermer et torturer nos frères de combat. Le fait que ce nouvel épisode de la "guerre" "interne" du FPI, c'est-à-dire celle des bourreaux du peuple ivoirien pour asseoir leur domination néocoloniale- se déroule en FRANCE est une chance pour nous, celle de disposer d'une tribune pour dénoncer l'imposture de OUATTARA et de ses commanditaires occidentaux. Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, reconnaissons à Steve Beko le mérite d'être fidèle aux idées du Président Laurent GBAGBO et soyons nombreux à lui apporter notre soutien. Si j'ai bien compris, il s'agit d'une audition devant le Juge d'instruction et non d'une audience publique. Merci de nous préciser le cadre judiciaire de cette affaire ! Petite suggestion : et si on écrivait massivement notre soutien à Fabrice LAGO en dénonçant nous aussi le faux-nez affi et les relents pestilentiels de ses soutiens tel celui de Mlle N'touan Marie Ange Adjobi, fille de l'ex ministre Christine Adjobi ?


 

https://www.facebook.com/steve.beko.5/posts/1493271807414908



Pour rappel la condamnation de Koua Justin, Nestor Dahi et Dano DJEDJE à 30 mois de prison pour prétendu discrédit de "décision de justice" :  
http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2017/05/francivoire-victimes.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire