TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

samedi 24 juin 2017

QUELLE RECONCILIATION AVEC LE PAN CRIMINEL GUILLAUME SORO ?

Parodie de réconciliation à la Soro-Ouattara-Nyamsi... NON à cette inversion permanente de la victime et du bourreau en Côte d'Ivoire. Franklin NYAMSI la plume aussi sulfureuse que nauséeuse du PAN criminel Guillaume SORO reprend tous les médiamensonges qui ont servi à renverser Gbagbo à coup de bombes franco-onusiennes pour installer le très libéral et ami des milliardaires occidentaux Alassane OUATTARA. Qu'il s'agisse de Tiburce KOFFI, le mangercrate ivoiritaire qui retourne sa veste plus vite que son ombre, d'Alain TOUSSAINT qui avait dévoilé sa véritable nature vénale depuis fort longtemps, de Sidiki BAKABA, immense réalisateur à qui l'on doit "la victoire aux mains nues" en 2004 avant de virer SORO (SOROS ?) en 2017 ou encore de Michel BAROAN dont on attend le démenti concernant son ralliement annoncé par Philippe KOUHON à la pseudo cérémonie de réconciliation et de pardon annoncée pour septembre 2017 en Côte d'Ivoire, quelques trophées de guerre des communicants de la SORO-OUATTARANDIE ne parviendront jamais à faire oublier les centaines de victimes de la tragédie ivoirienne. SORO et OUATTARA continuent de tuer les Ivoiriens pour un seul et même commanditaire comme Franklin NYAMSI le reconnaît lui-même : "Le Professeur Franklin Nyamsi a expliqué la vision du Pardon et de la Réconciliation que promeut le Président Guillaume Soro et exhorté les derniers exilés Ivoiriens à rentrer paisiblement dans leur pays, sous la bienveillance du Chef de l'État, Son Excellence Alassane Ouattara, qui encourage ardemment tous les retours d'exil." (cf. : http\://www.afrikipresse.fr/politique/reconciliation-nationale-un-conseiller-de-soro-et-le-president-des-refugies-ivoiriens-de-france-se-parlent).


NOUVELLE OFFENSIVE MEDIATIQUE DE LA SORO-OUATTARANDIE = PSEUDO-RECONCILIATION SOUS LE PATRONNAGE DE GUILLAUME SORO, UN DES PRINCIPAUX BOURREAUX DE LA CÔTE D'IVOIRE
Nous avons appris par l'intermédiaire de Philippe KOUHON, un des mangercrates du régime OUATTARA que Franklin NYAMSI l'éminence grise et plume nauséeuse de Guillaume SORO organisait une conférence à Paris en vue d'annoncer un colloque en septembre prochain sur "le pardon et la réconciliation en Côte d'Ivoire". 

Depuis quelques mois en effet, des photos et des vidéos produites par les communicants de SORO -dont son conseiller Franklin NYAMSI- nous montrent le ralliement de quelques personnalités qu'ils pensent emblématiques de la tragédie ivoirienne. C'est ainsi qu'après Alain TOUSSAINT depuis longtemps écarté de la lutte des véritables partisans du Président Laurent GBAGBO, sont venus rejoindre le rang des ralliés à SORO : Tiburce KOFFI ou la girouette qui tournait plus vite que son ombre (https://www.youtube.com/watch?v=UGvFw82o4L8) ou encore Sidiki BAKABA que son spectaculaire revirement a pu surprendre même si des prémisses se sont fait sentir après son retrait des invités de la conférence du 22 avril 2017 notamment et tout dernièrement Michel BAROAN dont les pudeurs de gazelle à la tête de l'URIF (Union des Réfugiés Ivoiriens de France) trouvent désormais une nouvelle signification à l'aune de ce ralliement pour le moins inattendu. 
Mais ce ne sont certainement pas quelques trophées de "guerre" de communication de surface qui feront oublier la responsabilité pleine et entière de SORO et de ses nouveaux amis en ce qui concerne les victimes du régime illégitime et criminel auquel il appartient, à commencer par Joseph SERY même pas encore enterré, Jean Assié KOUATCHY mort enchainé au pied de son lit d'hôpital après d'infâmes tortures, et les dizaines d'autres milliers de disparus depuis que SORO et ses mercenaires de tous bords ont décidé de conquérir le pouvoir et de s'y maintenir par les armes au lieu des urnes avec le soutien des puissances occidentales, France en tête.
NOUS N'AVONS PAS LE DROIT DE LAISSER NOS ENFANTS CROIRE QUE LA FORCE PREVAUT SUR TOUTE AUTRE CONSIDERATION MORALE TELS QUE LE PARTAGE, LA NON VIOLENCE ET LE VERITABLE PARDON PRÔNES PAR LE PRESIDENT LAURENT GBAGBO.

La désactivation de certains comptes facebook comme celui d'Alexis Gnagno (Alexis Bayoro Gnagno) ou encore avant-hier de Willy Bla n'est sans doute pas complètement étrangère à l'annonce en grande pompe sur le Web de cette vaste comédie humaine que serait une réconciliation à l'initiative de SORO, à moins qu'une fois de plus il appartienne encore aux victimes de demander pardon à leurs bourreaux !

TEXTE DE L'INVITATION RECUE PAR MAIL DE PHILIPPE KOUHON : 
« Samedi 24 juin à 16h : conférence de presse du conseiller spécial du président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Professeur Franklin Nyamsi à l’adresse de l’opinion ivoirienne et internationale sur l’annonce du colloque international des 9-10 septembre 2017 sur le pardon et la réconciliation en Côte d’Ivoire » – Lieu : Grand Hôtel du Havre, sis au 18, rue d’Amsterdam, près de la gare de Saint Lazare dans le 9e arrondissement de Paris. – Inscription : franklin.nyamsi@gmail.com »


Sur la mission commandée d'Alain TOUSSAINT de briser la Résistance ivoirienne et panafricaine de France en l'infiltrant de l'intérieur pour la faire exploser, il y aurait beaucoup à dire et ce au moins depuis que je le connais début 2011. Avant de revenir ultérieurement sur ses actes de trahison, prenons le dernier en date : l'appel à céder aux sirènes de la parodie de réconciliation du PAN criminel OUATTARA ainsi qu'en atteste cette photo du 3 mai 2017 : http://www.camer.be/59919/6:1/cote-divoire-reconciliation-nationale-ivoirienne-le-president-guillaume-soro-joint-l39acte-a-la-parole-audience-accordee-a-alain-toussaint-ex-conseiller-du-president-gbagbo-a-paris-kleber-cote-divoire.html#iwZLSUEG9GCb1BG2.99

Articles qui parlent de ce rapprochement entre Tiburce KOFFI et Franklin NYAMSI en mission commandée en FRANCE pour essayer de faire quelques bonnes prises dans la sphère patriotique des partisans de Laurent GBAGBO, celle de ceux qui ont déjà cédé ou céderont à l'achat de conscience des communicants de SORO :
PETIT RAPPEL SUR QUI EST CE PANTIN DE TIBURCE KOFFI PRÊT A TOUS LES REVIREMENTS POUR SATISFAIRE SA PANSE:
TIBURCE KOFFI, UN RAT DE PALAIS QUI SE MORD LA QUEUE :

Un des ralliements à l'appel à la parodie de réconciliation et de pardon de SORO, si ce n'est le seul ralliement qui nous a vraiment surpris : celui du grand réalisateur Sidiki BAKABA, auteur de "La victoire aux mains nues" de 2004 où il indexe la France pour ses crimes impunis contre les populations civiles de Côte d'Ivoire : la victoire aux mains nues sidiki bakaba (64 morts et des milliers de victimes) : https://www.youtube.com/watch?v=CdZcI9zrfws.
Le même Sidiki BAKABA qui dénonçait l'imposture de OUATTARA et de ses soutiens jusqu'à tout récemment, a soudain décidé de répondre favorablement à l'appel à la réconciliation et au pardon du très criminel Guillaume SORO : http://www.connectionivoirienne.net/127148/cote-divoire-sidiki-bakaba-soutient-lappel-de-soro-guillaume
Sidiki BAKABA avait également refusé de participer à la conférence/commission d'enguête du samedi 22 avril 2017 animée par Investig'Action- Michel Collon. Une lecture rétrospective invite à comprendre qu'il avait peut-être déjà à l'époque rejoint le camp des bourreaux de la Côte d'Ivoire.

L'information et surtout la photo de Michel Baroan ne sont pas de moi mais je l'ai ai reçues dans un mail en date du jeudi 22 juin 2017 du très zélé mangercrate Philippe Kouhon. Et la photo où l'on voit Michel Baroan aux côtés de Franklin NYAMSI date du 21 juin d'après l'article d'Afrikipress que le même Philippe Kouhon utilise comme appât pour la réconciliation. A trois jours de leur conférence de presse d'hier, avouez que ça appelle quelques explications, surtout qu'en ce qui me concerne, ce Monsieur vers qui Laurent Akoun m'a renvoyée pour trouver un appui dans les dossiers des demandeurs d'asiles que je suivais n'a jamais daigné s'intéresser au sort des demandeurs d'asile "anonymes", ne s'intéressant qu'aux personnalités connues et délaissant totalement celles et ceux qui n'ont ni entregent, ni moyens pour se défendre... Alors certes contrairement à Sidiki Bakaba, Alain Toussaint et Tiburce Koffi, on n'a pas de vidéo appelant à rejoindre le camp des ralliés à SORO pour sa parodie de réconciliation mais à ce niveau de la lutte, je ne conçoit guère que Michel Baroan ait pu seulement pêcher par naïveté. Et si c'est le cas, il n'a qu'à démentir être en pourparlers avec SORO comme l'affirme Philippe Kouhon dans le mail qu'il a envoyé à des centaines de journalistes et autres avec cette phrase que je reproduis ici : "Depuis donc le 15 avril 2017, date de la cérémonie « Ayo Paris » organisée à Paris par "Ivoir Prod et la FERDIF ( Fédération des ressortissants d'issia en France) pour rendre hommage à SEM Guillaume Soro président de l'assemblée nationale de la côte d'ivoire à travers ses différentes actions politiques, sociales et culturelles, Franklin Nyamsi a déjà rencontré MM. Alain Toussaint ( ex conseiller en communication de Gbagbo), Sidiki Bakaba ( cinéaste), Tiburce Koffi ( journaliste-Ecrivain) et Michel Barouan ( président des réfugiés ivoiriens en France) afin de les exhorter à s’approprier cette vision nouvelle du PAN et d’en devenir les ambassadeurs. Nous y reviendrons." Lien vers l'article d'Afrikipress susmentionné : http://www.afrikipresse.fr/politique/reconciliation-nationale-un-conseiller-de-soro-et-le-president-des-refugies-ivoiriens-de-france-se-parlent.

Lien vers l'article d'Afrikipresse diffusé par le très mangercrate Philippe KOUHON le jeudi 22 avril 2017 : http://www.afrikipresse.fr/politique/reconciliation-nationale-un-conseiller-de-soro-et-le-president-des-refugies-ivoiriens-de-france-se-parlent.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire