TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

samedi 25 mars 2017

Michel COLLON Paris 22/4 : Commission d'enquête "GBAGBO contre la Françafrique"

Alors que nous nous apprêtons à élire le 8ème Président de la 5ème République française, ce qui relève du fonctionnement normal d’une démocratie a une fois de plus tourné au cauchemar en Afrique à la faveur d’un contentieux électoral qui s’est mué en conflit armé.

Que s'est-il vraiment passé en Côte d'Ivoire en 2010-2011 ? Pourquoi la France de Sarkozy a-t-elle choisi le nouveau président ? Quels intérêts économiques et stratégiques dans la région ? Pourquoi un tribunal européen juge-t-il un dirigeant africain ? Que se passe-t-il   au   procès  ?   Pourquoi   le  silence  des médias ?

Pour répondre à ces questions, Michel COLLON reviendra sur les 5 principes de la propagande de guerre menée contre Laurent GBAGBO aux côtés de 16 témoins majeurs de la crise ivoirienne avec lesquels il s’interrogera sur les dessous de cette intervention franco-onusienne dans le cadre d’une ambitieuse et inédite commission d’enquête publique.

Sont attendus en qualité de témoins : le Professeur BALOU-BI ex-prisonnier politique du régime Ouattara, le professeur de droit Albert BOURGI, le journaliste engagé Carlos SIELENOU, le militant anti-impérialiste Bernard GENET, le juriste et conseiller en relations internationales Robert CHARVIN, la journaliste et panafricaniste Henriette EKWE, le Porte-parole Europe de Laurent GBAGBO Bernard HOUDIN, l’ancien délégué Afrique du PS Guy LABERTIT, les journalistes Théophile KOUAMOUO et François MATTEI, la Ministre en exil Clotilde OHOUOCHI, les avocats Maîtres Habiba TOURE, Seed ZEHE et Séri ZOKOU, la grande panafricaniste Aminata TRAORE et l’ancien Ministre en exil Ahoua DON MELLO (via Skype pour ces deux derniers).

Côté pratique : la conférence se déroulera le samedi 22 avril 2017 de 14h à 18h au CISP 6 avenue Maurice Ravel Paris 12ème métro Porte de Vincennes – Entrée gratuite



Lien sur la vidéo sur le Profil d'Investig'Action : 
Le 22 avril à Paris, Michel Collon interrogera 17 éminents témoins. Que s'est-il passé en Côte d'Ivoire en 2010-2011 ? Pourquoi la France de Sarkozy a-t-elle choisi le nouveau président ? Quels intérêts économiques et stratégiques dans la région ? Pourquoi un tribunal européen juge-t-il un dirigeant africain ? Que se passe-t-il au procès ? Pourquoi le silence des médias ?
Par Investig'Action- Michel Collon



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire