TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

dimanche 3 janvier 2016

AFFAIRE MAHE : L'INVERSION DE LA VICTIME ET DU BOURREAU CONTINUE DE SEVIR !



En ce début d'année 2016, la vérité commence à se faire jour dans l'affaire MAHE. Souhaitons que le déni de justice qui commence à se lever dans cette tragique histoire soit le début d'une véritable reconnaissance de tous les crimes barbares commis sous l'emprise de SORO, OUATTARA mais aussi de tous les dirigeants occidentaux qui les ont soutenus et qui les soutiennent encore. 

Lire l'article entier sur le lien suivant :

Merci à Fanny Pigeaud pour sa détermination à contrer le story telling falsifié du renversement de l'Etat de droit en Côte d'Ivoire comme dans de nombreux autres territoires officiellement indépendants mais totalement asservis aux intérêts impérialistes. On n'oublie pas non plus l'excellente et courageuse vidéo de Nicoletta Fagiolo consacrée à cette affaire Mahé et au déni de justice qui la caractérise (https://www.youtube.com/watch?v=qVBmQzfjWRQ), pas plus que le soutien conséquent de personnalités comme Farès Ben Mena, responsable de Survie Lorraine et auteur d'un article de billet d'Afrique consacré au combat de Firmin Mahé (http://survie.org/billets-d-afrique/2014/235-mai-2014/article/l-affaire-firmin-mahe-vecue-par-4724) ou encore l'Historienne Armelle Mabon (à qui l'on doit une grande partie du combat pour la révision du procès des mutins de Thiaroye).

Nos remerciements vont également à toutes celles et ceux qui les ont soutenus de bien d'autres façons en les hébergeant, en les accompagnant dans leurs démarches, en assistant aux audiences devant la Cour d'Appel ou encore devant la CNDA, particulièrement à l'association Femmes En Résistance et à sa Présidente Fatou Mahine​.

Avec cet article paru dans Médiapart, ce n'est pas encore le salut assuré pour Jacques Dahou et Basile Guehi Lèpohè Gninion​ ces deux victimes de l'épuration ethnicopolitique utilisée par OUATTARA et ses complice pour accéder et se maintenir au pouvoir depuis le coup d'Etat du 19 septembre 2002. Cependant un pas important est franchi pour nous permettre d'empêcher l'expulsion de Basile vers son pays d'origine où ses jours seraient en danger et où il n'a plus ni terre, ni maison aujourd'hui aux mains des ex-rebelles installés au pouvoir. Quant à Jacques, il se bat pour ne pas finir ses jours en soins palliatifs que l'on veut l'obliger à intégrer depuis près de 6 mois tandis que ses demandes de soins adaptés et de transfert sur PARIS sont restées sans suite depuis près de 3 ans.

Les preuves existent que Basile comme Jacques sont bien arrivés régulièrement sur le territoire français pour assister au procès des assassins de Firmin MAHE : http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2015/10/soutien-basile-guehi-lepohe-gninion.html

Alors que l'on menace Basile Guehi Lèpohè Gninion d'expulsion au prétexte qu’il se serait frauduleusement introduit sur le territoire français, les militaires condamnés pour le meurtre barbare de Firmin MAHE se font passer pour les victimes et font l’apologie de leur crime, un arbre des crimes de la Francivoire qui en cache bien d’autres. Guy RAUGEL se permet de faire circuler des vidéos sur Youtube dans lesquellles il fait l'apologie de son crime (Lien vers une vidéo de Guy RAUGEL postée le 09 avril 2015 par le condamné lui-même : https://www.youtube.com/watch?v=mrWnczT4g7E ou encore un an après sa condamnation le 9 décembre 2013 :https://www.youtube.com/watch?v=dtJfaupN91c). Guy RAUGEL prétend toujours avoir tué Firmin pour clame-t-il "sauver des vies" et réitère régulièrement "bien dormir la nuit" en n'ayant rien sur la conscience. Peut-être cela intéressera-t-il Médiapart de permettre à une famille de victimes emblématique de la mainmise de la FRANCE sur la CÔTE D'IVOIRE telle que les proches de Firmin MAHE d'avoir un droit de réponse à la fanfaronnade des chiens de guerre que l'Armée française utilise pour "pacifier" l'Afrique comme au temps de FOCCART ? La façon dont on a diabolisé Firmin MAHE et dont on cherche à faire taire ses proches n'est pas sans rappeler l'histoire tronquée de la FRANCE et de la CÔTE D'IVOIRE que Fanny Pigeaud, Charles Onana dans ses livres sur le complot contre Laurent Gbagbo, Théophile Kouamouo, Grégory Protche​, Guy Labertit et tant d'autres nous raconte si brillamment.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire