TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

vendredi 23 octobre 2015

J-1 : CHRONIQUE DE LA NOUVELLE MASCARADE ELECTORALE IVOIRIENNE

A 24h d'une nouvelle mascarade électorale* en Côte d'Ivoire, rappelons qu'en matière de hold-up électoral, OUATTARA n'en est pas à son coup d'essai. Retour sur la chasse à l'homme des années 2000 qui a abouti à la chute de Laurent GBAGBO le 11 avril 2011 sous l'assaut répété des troupes et des bombes franco-onusiennes :

Remontons plus loin encore dans les années 90 jusqu'à la rébellion de 2002 :
A toi OUATTARA, miracle de la Communauté internationale, enfer du peuple ivoirien au quotidien,
Bien joué pour l’instant Saint-Sauveur OUATTARA du grand capital. Tu crois que ta deuxième participation truquée aux élections présidentielles ivoiriennes s’annonce victorieuse pour la coalition internationale des criminels en col blanc que tu sers depuis si longtemps[1].
Sauf réaction populaire salutaire à laquelle appelle Aboudramane SANGARE en tant que 1er Vice-Président du Front Populaire Ivoirien présidé par Laurent GBAGBO[2], tu es assuré de gagner cette mascarade électorale annoncée. En dépit du retrait de 3 candidats sur 10 (Essy Amara, Mamadou Koulibaly, Charles Konan Banny ce vendredi 23 octobre 2015[3]), des déclarations de trois grandes centrales syndicales[4], des manifestations de la Coalition Nationale pour le Changement appelant au boycott de cette parodie d’élections ainsi qu’au respect de la Constitution et des libertés fondamentales[5], les institutions internationales et tous ceux qui profitent de ton mandat tâché du sang des Ivoiriens continuent de te soutenir au mépris des exactions commises en ton nom. Ils te soutiennent  non seulement concernant les crimes contre l'Humanité commis durant la crise postélectorale, mais en amont avec le coup d’Etat du 19 septembre 2002 dont tu portes la paternité en sus de celui du Père Noël Robert GUEI du 24 décembre 1999, et surtout en continuant de se taire sur l’Etat de non droit qu’est devenue la Côte d’Ivoire depuis ce funeste 11 avril 2011, date à laquelle les forces franco-onusiennes t’ont installé par la force et dans le sang à la tête de la Côte d’Ivoire. 


Il faut dire que tu ne ménages pas tes efforts pour mettre tous les atouts de ton côté…  le salut de la  Nation-ivoirienne-rompue-aux-intérêts-néocoloniaux passe par ton maintien coûte que coûte à la tête du pays… Surtout depuis que la Côte d’Ivoire est devenue la terre d’asile des dictateurs vassaux de l’Occident à l’instar de ton ami et complice en crimes contre l’Humanité Blaise Compaoré[6] . 

A  deux jours du premier tour de la parodie d’élection présidentielle du 25 octobre 2015, la fable du vrai-faux « miracle ivoirien » se poursuit : le taux déplorablement bas de 9% de retrait des cartes d’électeurs annoncé vendredi dernier au soir du délai de retrait du fameux sésame[7]  est passé à 55% en quelques jours selon tes courtisans[8].  Et ce triste constat d’un faible engouement populaire pour ce faux enjeu démocratique n’émane pas seulement d’une partisane du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes incarné par Laurent GBAGBO telle que ta serviteure, mais ressortit au traitement de la question par ceux que tu as désigné à la tête des autorités électorales[9].
En effet, si le taux de retrait des cartes électorales était à la hauteur des espoirs permis par ton bilan cube-maggi[10], alors tu n’aurais pas eu besoin de proroger le délai initial de retrait desdites cartes de 4 jours. Face à ce désastre annoncé d’un taux de participation ridiculement bas, la fin-justifiant-les-moyens que tu as imposée à la Côte d’Ivoire te pousse toujours plus loin dans la toute-puissance, le déni de réalité, le crime et l’impunité. Non contentes d’avoir prorogé le délai de retrait de la carte, tes milices électorales annoncent que les votants pourront retirer leur carte électorale le jour même de l’élection, voire voter sur simple présentation de leur carte d’identité[11]. Au point où tu en es, tu devrais t’épargner une élection risquée, coûteuse et chronophage en affichant directement les résultats déjà préparés à l’avance : 75% des suffrages exprimés pour ton immodeste personne et quelques miettes pour tes accompagnateurs bien rémunérés, ces candidats-alibis de la diversité qui te servent de caution[12] !
Car si avec tout ce que tu as déjà entrepris pour garantir une nouvelle confiscation de la vérité des urnes en ta faveur, tu n’es pas encore sûr d’approcher les scores des républiques bananières souvent dénoncés, c’est que vraiment ta popularité laisse à désirer.
Rappelons en effet qu’avant cette dernière ligne droite de ton art de la tricherie et du crime érigé en art de gouverner, tu as veillé à :
Ø Suspendre les journaux d’opposition qui ne disent pas que du bien de toi comme le temps qui relayait l’appel au boycott de Mamadou Koulibaly[13]  ;
Ø Acheter les candidats qui pouvaient l’être en leur distribuant 100 millions de francs CFA afin qu’ils participent à ton élection bidon[14]  ;
Ø Déclarer ton éligibilité sur la base du concept d’éligibilité dérivée inventé sur mesure[15] ;
Ø Elaborer  une liste électorale complaisante en permettant à ceux que tu considères comme ta réserve de bétail électoral captif de voter via un recensement électoral totalement ubuesque via la naturalisation de centaines de milliers d’allogènes au motif souvent fallacieux de  lutte contre l’apatridie ;
Ø Susciter la scission dans le camp adverse en corrompant ceux de tes adversaires qui peuvent l’être  à l’instar de ce qui s’est passé au Front Populaire, aujourd’hui divisé en deux camps ennemis avec le camp des fidèles partisans de Laurent GBAGBO Président du FPI et celui d’AFFI N’GUESSAN son parricide qui n’a pas hésité à saisir la Justice aux ordres de OUATTARA contre ses anciens  compagnons de lutte ;
Ø  Arrêter, torturer et maintenir en détention des centaines de prisonniers politiques, des plus illustres aux plus anonymes dont tu te sers comme monnaie d’échange[16] ;
Ø Assassiner des milliers d’Ivoiriens qui entravent ta gouvernance sanguinaire[17]
Ø ...


Sur la confiscation de la vérité des urnes en Côte d’Ivoire à l’occasion de l’élection présidentielle
de 2010, voir l’excellent livre de Fanny PIGEAUD : « France-Côte d’Ivoire : Une Histoire tronquée », Editions Vents d’ailleurs, juin 2015. Lien vers des vidéos sur sa conférence dédicace : http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2015/10/france-cote-divoire-une-histoire.html ; http://www.dailymotion.com/video/x37o1lw_france-cote-d-ivoire-1ere-partie_news ; http://www.dailymotion.com/video/x37o5kw_france-cote-d-ivoire-2eme-partie_news ;
Liens connexes sur des émissions ou échanges autour de ce livre :
Intervention de Fanny PIGEAUD dans l'émission "Une semaine d'actualité" sur RFI du 19 septembre 2015 : http://www.rfi.fr/emission/20150919-pigeaud-journaliste-specialiste-afrique-histoire-tronquee
Interview de Fanny PIGEAUD sur RFI (Source : RFI, 13 juillet 2015)
http://www.rfi.fr/afrique/20150707-fanny-pigeaud-gbagbo-france-cote-ivoire-guerre-civile-onu-ouattara-chirac Article antérieur consacré à Fanny PIGEAUD :
http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2015/04/en-attendant-la-sortie-de-son-livre-aux.html






[1] Rappelons en effet pour ceux qui ne le savent pas encore ou feignent de l’oublier que OUATTARA a toujours servi l’Organisation des Nantis Unis d’abord en tant qu’agent du FMI de nationalité voltaïque, de la Banque Mondiale, de la primature ivoirienne sous HOUPHOUËT BOIGNY, de la BCEAO, de la présidence usurpée de la Côte d’Ivoire, de la CEDEAO,…         Petit retour en image sur ton parcours criminel de servant local de l'Organisation des Nantis Unis qui nous dirige : https://www.youtube.com/watch?v=-qovELfU9RY Remontons plus loin encore dans les années 90 jusqu'à la rébellion de 2002 : https://www.youtube.com/watch?v=SJiQYgRP4pE.

[2] Pour tous les martyres de la lutte pour une Côte d'Ivoire libre et indépendante, pour les millions de victimes de l'exil, du viol, du pillage, des arrestations et détentions arbitraires, des atteintes aux libertés fondamentales comme celle de s'exprimer,... nous n'en attendions pas moins du Front Populaire ivoirien qu'il a contribué à fonder dans la clandestinité sous l'emprise du parti unique. Ce grand parti injustement mis au ban de la Communauté internationale du grand capital a montré qu'il était et qu'il restait un parti d'émancipation, un parti qui affirme dans l'article 4 de ses Statuts : "Le Front Populaire Ivoirien rassemble en une union volontaire les femmes et les hommes épris de justice et de liberté, engagés contre toute forme- de domination sur la Côte d'Ivoire et en Côte d'Ivoire."                                                                                                                                             Merci à Aboudramane SANGARE pour sa consigne claire et définitive de non participation à cette mascarade électorale annoncée préparée de longue date en Côte d'Ivoire à travers le message d'espoir et de justice au nom du Président du FPI Laurent GBAGBO du 21 octobre 2015 : http://www.connectionivoirienne.net/114274/cote-divoire-mot-dordre-de-gbagbo-le-fpi-appelle-au-boycott-de-la-presidentielle-du-25-octobre-officiel

[3]Côte d’Ivoire : Charles Konan Banny se retire de la course à la présidentielle le 23 octobre 2015: http://www.jeuneafrique.com/274061/politique/cote-divoire-charles-konan-banny-se-retire-de-course-a-presidentielle

[8]Taux de 55% annoncé par tous les médias pro-OUATTARA le 23 octobre 2015 : http://www.rfi.fr/afrique/20151023-cote-ivoire-55-seulement-cartes-electeurs-retirees-election-presidentielle ;
[9] Même tes plus farouches partisans reconnaissent en effet le manque d’entrain de la population à participer à ta désignation annoncée : http://www.afrik.com/cote-d-ivoire-election-presidentielle-faible-participation-en-perspective
[11] Article du RDR de OUATTARA qui rappelle que les candidats inscrits sur la liste électorale peuvent voter sur simple présentation de leur  carte d’identité et que ceux n’ayant pas retiré leur carte électorale pourront le faire le jour de l’élection : http://www.addl-association.info/index.php/actualites/politique/item/837-urgent-presidentielle-2015-on-peut-voter-avec-la-carte-d-identite-a-defaut-de-carte-d-electeur-rappelle-la-cei

[14]Tu as en effet versé 100 MILLIONS DE FRANCS CFA (150 000€) payés d’avance à chaque autre candidat pour cautionner ta réélection : http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2015/10/ouattara-essaie-dacheter-sa-reelection.html

[15]http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2015/09/leligibilite-derivee-un-concept-sur.html ;   http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2015/10/ouattara-candidat-derive-rattrape-par.html

[16]Liens vers des articles qui parlent des arrestations et détentions arbitraires en Côte d’Ivoire : https://soutienetliberte.wordpress.com/detenus-politiques-en-cote-divoire ; https://soutienetliberte.files.wordpress.com/2015/08/rapport-prisonniers-ed4-20150804-doc.pdf Association des Femmes et Familles des detenus d'opinion https://www.facebook.com/AFFDOCI/videos/vb.523034054521192/523098831181381/?type=2&theater

[17]Lien vers un mémorandum non exhaustif des crimes commis par OUATTARA en Côte d’Ivoire depuis le coup d’Etat du 19 septembre 2015 jusqu’à aujourd’hui où les exactions se poursuivent : http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2012/12/memorandum-en-images-sur-la-cote-divoire.html ; sur les massacres de Duékoué : https://www.youtube.com/watch?v=1fe6rneD5G0 ; de Nahibly : http://www.loeildelexile.org/cote-divoire-a-quand-la-justice-pour-les-massacres-de-nahibly ; d’Anonkoua Kouté : https://www.youtube.com/watch?v=uB638UwgGbM,  https://www.youtube.com/watch?v=o7cO2pl43qk ; de la rébellion sanguinaire maintenant au pouvoir depuis 2002 : « cours vite petit »  https://www.youtube.com/watch?v=UZ85S86A7Jc ; « le viol comme arme de guerre »  https://www.youtube.com/watch?v=QNFG5lb60dk ; « Bouaké 2002 je veux boire ton sang » https://www.youtube.com/watch?v=Wr6te1iilPc ; autres vidéos plus généralistes sur la rébellion de 2002 : http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2011/04/lepuration-ethnico-politique-se.htmlhttp://contrepoids-infos.blogspot.fr/2011/04/lepuration-ethnico-politique-se.html ; https://www.youtube.com/watch?v=TMAo6MxKmGE ;  

1 commentaire:

  1. Christine Tibala tout ce que tu écris ne souffre d aucune ambiguïté et nous fait découvrir avec preuves à l appuie la vraie nature de ceux qui dirigent la CI actuellement! En pareilles circonstances il n y a qu un mot pour exprimer la satisfaction d'un travail bien fait! "FÉLICITATIONS"! "Ce système de contrôle" du pays va inexorablement à son effondrement! merci!

    RépondreSupprimer