TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

mardi 13 octobre 2015

Guillaume SORO rattrapé par ses crimes...

Il ne suffit pas de troquer son treillis tâché de sang contre un costume pour devenir respectable !

L'étau se resserre autour du PAN (Pdt de l'Assemblée Nationale) Guillaume SORO. Même si nous savons tous pertinemment que les gesticulations judiciaires autour de ce boucher reconnu de la crise ivoirienne depuis 2002 ne sont pas les premières et n'ont jamais abouti, force est de reconnaître que le monde n'en finit pas de s'effondrer autour de lui[1].


Même « Jeune Afrique » pourtant peu suspect d’objectivité avec l’ami OUATTARA[2] s’y met avec deux articles qui mettent SORO en cause dans des affaires  bien compromettantes.

D’abord la complicité de SORO dans le coup d’Etat de DIENDERE du 17 septembre 2015 est mentionnée dans un article de Jeune Afrique de ce lundi 12 octobre 2015[3]

villa perquisitionnée de SORO à OUAGADOUGOU
Selon de nombreuses sources, une perquisition de sa somptueuse villa ouagalaise a même eu lieu et aurait abouti à des saisies de grosses sommes d’argent, de bijoux et mêmes de caches d’armes[4]. Depuis plus de 10 ans, de nombreux militants du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes dénoncent en vain cet enrichissement criminel des rebelles ivoiriens aujourd'hui au pouvoir sur fond de racket et de gestion prédatrice de la zone CNO (Centre Nord Ouest) par des com'zones qui se sont partagés la terre occupée en  secteurs de pillage.

Ensuite deuxième dossier qui n’en finit pas de ramener à la réalité d’un Guillaume SORO tout sauf épris de paix : la plainte déposée par Michel GBAGBO contre lui ainsi que ses chefs de guerre pour enlèvement, séquestration, tortures et autres traitements dégradants en 2012 via Maître Habiba Touré[5]. C’est ainsi que « Jeune Afrique » a sorti un autre article quelques jours plus tôt concernant la convocation de Guillaume SORO devant la Justice Française[6].

Ces deux affaires ont beau être extrêmement sensibles et très politiques, elles ne sont que deux arbres qui cachent la monstruosité du personnage abject aux mains tâchées de sang qu’est le PAON criminel SORO.

Comme le montre bien une vidéo édifiante, Guillaume SORO est l’un des principaux artisans du coup d’Etat de 2002 avec IB et pour le compte de OUATTARA[7]


L'ancien ambassadeur Gildas LE LIDEC ne se prive d’ailleurs pas de le rappeler dans son interview-confession de 2014 avec Nicoletta FAGIOLO[8], ou encore c'est ce que mettent en avant de nombreux articles et vidéos consacrés à cet homme de peu de foi et de tous les reniements[9]



Guillaume SORO a encore été accusé et poursuivi pour esclavagisme à travers une de ses concubines et mère d'un de ses enfants[10]. Cette dernière a été condamnée très légèrement, trop légèrement, pour avoir exploité deux "bonnes à tout faire" qu'elle a maltraitées pendant plusieurs années,  vaillamment défendue par le tristement célèbre Maître Jean-Paul BENOÎT, l’avocat de OUATTARA avec Maître Jean-Pierre MIGNARD. Nul doute que les réseaux protecteurs de Guillaume SORO deuxième personnage de l’Etat ivoirien ont pesé en sa faveur pour requalifier « la traite d’êtres humains » invoquée par Maître DESGRANGES en travail dissimulé.


Quoiqu’il en soit, ce que nous rappellent toutes ces affaires sordides et criminelles dans lesquelles baigne Guillaume SORO, c’est qu’un chien ne change pas sa façon de s’asseoir. Il aura beau se revêtir des plus beaux atours en payant grassement des griots sans talent comme le négationniste Franklin NYAMSI[11], il sera un jour rattrapé par son passé de chien de guerre criminel assoiffé de pouvoir et de sang. « Quand ça va pourrir, ça va sentir » et c’est déjà gâté pour SORO qui a l’illusion du pouvoir mais qui comme OUATTARA ne dort plus que d’une oreille hanté par ses milliers de victimes innocentes[12] comme par l’élimination de ses anciens alliés tels IB !

Vidéos des témoins survivants de la rébellion de 2002 devant l’Assemblée Nationale ivoirienne : 



« BOUAKE 2002 JE VEUX BOIRE TON SANG » https://www.youtube.com/watch?v=Wr6te1iilPc  

« LE VIOL COMME ARME DE GUERRE » https://www.youtube.com/watch?v=QNFG5lb60dk 



Lien vers un mémorandum en images des crimes de la rébellion du 19 septembre 2002 jusqu'au régime illégitime et liberticide de OUATTARA aujourd'hui :







[1] S’inspirant du magnifique Roman de Chinua Achébé « Things fall apart », Eburnienews titre ce lundi 12 octobre 2015 « Le monde de Soro Guillaume s’effondre » : http://eburnienews.net/le-monde-de-soro-guillaume-seffondre
[2] « Enfin, le président ivoirien n’oubliera pas d`accrocher une médaille sur le veston du fondateur de Jeune Afrique, Béchir Ben Yahmed « BBY », à peine remis de sa participation au dîner donné la veille à l`Elysée » nous dit l’Expression dans un article consacré à la visite de OUATTARA du 27 janvier 2012 à PARIS : http://news.abidjan.net/h/424463.html
[4] La perquisition de cette villa à OUAGADOUGOU est notamment relayée par un article d’Afriquemonde :  http://www.afriquemonde.org/index1.php?id=13161. Quant aux fortunes accumulées par chefs rebelles et leurs riches villas ouagalaises, voir l'article suivant de la Dépêche d'Abidjan  du 10 septembre 2011: http://www.ladepechedabidjan.info/Ouagadougou-Ces-maisons-construites-au-quartier-Ouaga-2000-appartiendraient-aux-rebelles-ivoiriens_a4260.html 
[7] Discours de Koné Zakaria dans le Nord en 2005 : https://www.youtube.com/watch?v=dVeWog4WIKM
[8] Lien vers l’interview de Gildas LE LIDEC par Nicoletta FAGIOLO mise en ligne le 25 février 2015 : https://www.youtube.com/watch?v=LJLI01pOETI   et retranscrite intégralement sur le lien suivant : http://regardscroises.ivoire-blog.com/archive/2015/03/27/crise-ivoirienne-gildas-le-lidec-un-temoignage-accablant-pour-la-france-et.html. C’est ainsi que l’ancien ambassadeur de France en Côte d’Ivoire en poste de 2002 à 2005 rappelle que Guillaume SORO est un être dénué de toute moralité, violent et narcissique avec des dents qui raye le parquet. Il a joué un rôle de premier plan dans la rébellion, allant jusqu’à proposer de tuer Laurent GBAGBO et même jusqu’à essayer de l’étrangler au cours d’une réunion diplomatique (voir les passages dans la vidéo et la retranscription susmentionnées) .
[9] Article de Théophile Kouamouo sur le site Investig’Action qui rappelle les liens étroits entre la dictature de  COMPAORE et celle de OUATTARA  http://www.michelcollon.info/Burkina-Faso-pourquoi-Ouattara-et.html ; vidéo de  bab Ivory qui conspue Luckson Padaud qui chante Guillaume SORO en marchant sur les milliers de victimes de ce dernier, véritable syndrome de Stockolm en quelque sorte : https://www.youtube.com/watch?v=yf1cwa4RE-w
[10]Lien vers deux articles consacrés à « Guillaume Soro l’esclavagiste » : enjeux du procès = http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2014/09/guillaume-soro-le-pan-criminelex.html condamnation de Kadidia SY à 12 mois de prison avec sursis et à des indemnités de plusieurs dizaines de milliers d’euros : http://www.liberation.fr/societe/2014/10/06/un-an-de-prison-avec-sursis-pour-l-ex-maitresse-de-guillaume-soro_1115923
[11]Franklin Nyamsi est la plume laudatrice de Guillaume SORO celui qui défend la rébellion ivoirienne (voir la vidéo que Bab Ivory lui a consacré : https://www.youtube.com/watch?v=qhHC1M_Yu94). C’est à lui par exemple que l’on doit cet infâme discours de SORO devant l’Assemblée Nationale camerounaise où Guillaume SORO tentait se comparait à Dina MANGA BELL ou encore à Ruben UM NYOBE. Il fut copieusement hué et eût droit à cette belle réponse en vidéo de Dré Bonny Grigga de la Djossi Gang à Guillaume SORO : https://www.youtube.com/watch?v=kl6OSbiQ5v8. Ce jeune militant panafricain pose une simple question : comment peut-on se réclamer de grandes figures du panafricanisme tels UM NYOBE, LUMUMBA, SANKARA,… et avoir été installé par la FRANCE qui les a assassinés tout en étant le grand ami de leurs bourreaux, COMPAORE en tête ? Autre article sur Cameroonvoice invitant à refouler Guillaume SORO : http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-15342.html.

[12]Liens vers des vidéos des témoins survivants de la rébellion de 2002 devant l’Assemblée Nationale ivoirienne : « COURS VITE PETIT »  https://www.youtube.com/watch?v=UZ85S86A7Jc ;  « BOUAKE 2002 JE VEUX BOIRE TON SANG » https://www.youtube.com/watch?v=Wr6te1iilPc ; « LE VIOL COMME ARME DE GUERRE » https://www.youtube.com/watch?v=QNFG5lb60dk ; mémorandum en image non exhaustif de la crise ivoirienne depuis 2002 : http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2012/12/memorandum-en-images-sur-la-cote-divoire.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire