TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

jeudi 8 octobre 2015

AFFI-PARRICIDE N'EN FINIT PLUS DE TRAHIR LE FPI DE GBAGBO !

"Méfie-toi de tes amis, 
mes ennemis je m'en charge !"
Pendant que le peuple ivoirien et la plupart des candidats manifestaient hier place Ficgayo contre le maintien de OUATTARA aux forceps à la tête de la Côte d'Ivoire [1], les mange-mil de la lutte étaient en mission commandée à la présidence de la République du Golf pour cautionner la parodie d'élections présidentielles de cette fin de mois via la signature d'un Pacte de bonne conduite [2]. Il faut souffrir pour mériter sa voiture et ses 100 millions de francs CFA par anticipation [3] ! Je serais OUATTARA, je leur ferais déjà signer une attestation de reconnaissance anticipée de sa victoire au premier tour. On n'est jamais trop prudent dans ce monde de... brutes ? Chacals ? Charognards ? Vendus ? A ceux qui défendent encore à la version « AFFI-en -sous-marin-de-la-libération-de-GBAGBO », bonne chance pour faire de nouvelles émules... ou conserver le peu qui leur reste !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire