TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

mardi 31 mars 2015

Le FPI fonctionne avec Aboudramane Sangaré par Kamayiti Kamafrique




LE FPI VIRE LE "TRAITRE AFFI N'GUESSAN

Ajoutée le 30 déc. 2014
"OMBRE ET LUMIERE SUR LE FPI

Dimanche 28 Décembre 2014 à la maison de l’Afrique la représentante du FPI en France tenait une conférence pour disait-elle « apporter un peu de lumière sur les zones d’ombres » planant sur le FPI conduisant à l’annulation du congrès du parti.

Cette conférence en deux parties s’encadre de trois motions essentielles à savoir: 

- la condamnation des actes d’Affi N’guessan ;

- le soutien total au président Gbagbo ;

- d’inciter à la création de nouvelles sections d’au moins 15 personnes partout où c’est possible.
En effet, le Congrès devant aboutir à l’élection du nouveau président du FPI avait été annulé du seul fait d’Affi N’guessan. D’après les intervenants, sentant sa fin arriver à la tête du parti et peut-être par peur d’être confronté au fondateur du parti Laurent Gbagbo, Mr Affi N’guessan avait décidé de porter l’affaire devant la Justice afin d’éliminer son adversaire. Selon les membres dirigeants du FPI, cet acte fort et autres sont interprétés comme de la haute trahison. Affi N’Guessan est donc considéré comme un traître. 
Les cadres du Parti décident de ne plus voir Affi N’guessan comme leur Président et que tout doit être fait pour le bloquer car Mr Affi N’guessan agit contre la libération du Président Gbagbo.
Les cadres du FPI ont décidé que toutes les représentations soient une zone rouge pour Affi N’guessan.
Mme Hortense Adé Assalé et son équipe ont répondu à de nombreuses interrogations dans la salle portant la majeure partie au fonctionnement interne du parti.
Une Motion de condamnation collégiale sera rédigée ultérieurement."

[1] https://www.youtube.com/watch?v=YRrpnezSS-s#t=1790

[2] https://www.youtube.com/watch?v=bBoBrVHHDyg 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire