TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

dimanche 2 novembre 2014

LIBERTES BAFOUEES EN CÔTE D'IVOIRE TERRE DE REFUGE DES DICTATEURS VOISINS

URGENT : APPEL AU RASSEMBLEMENT EN FAVEUR DE DAVID SAMBA ET DE TROIS DE SES COMPAGNONS DE LUTTE QUI SERONT DEFERES CE MATIN 10H (HEURE LOCALE) AU PARQUET DE YOPOUGON.

David SAMBA, Woody BLE, Hamed TRAORE et Touré DAOUDA ont été brutalement interpelléS hier place CPI de YOPOUGON à l'occasion du grand meeting  contre l'injustice et l'impunité qui avait pourtant cette fois encore bien été autorisé. Nous enjoignons tous les Ivoiriens épris de Justice et de paix à venir massivement les soutenir ainsi que toutes les organisations des Droits de l'Homme que la Coalition des Indignés de Côte d'Ivoire a au préalable largement rencontrées  à prendre toutes dispositions utiles pour garantir leurs droits face à ces nouvelles accusations fallacieuses dont ils sont les victimes. Nous insistons sur l'état de santé préoccupant de



David SAMBA qui aux dernières nouvelles a une épaule déboîtée suite aux mauvais traitements subis de la part des forces de "l'ordre" ivoiriennes. Il a d'ailleurs été conduit hier à l'hôpital de police proche de son lieu de détention.


Le journaliste Jean Chrésus Rédacteur en chef de la VRA vient d'être libéré après avoir été enlevé et séquestré alors qu'il couvrait le meeting de la CICI (Coalition des Indignés de Côte d'Ivoire) initialement autorisé puis interdit au dernier moment par les autorités illégitimes de Côte d'Ivoire "à cause de la situation qui prévaut au BURKINA FASO voisin". Notons que pour la troisième fois consécutive, un grand meeting de dénonciation des injustices et de l'impunité qui règnent en CÔTE D'IVOIRE vient d'être interdit et réprimé avec enlèvement de journaliste et tabassage en règle des organisateurs qui avaient pourtant préparé ce RDV de longue date avec toutes les dispositions sécuritaires afférentes tandis que le même régime aussi illégitime que liberticide de OUATTARA accueille et protège un des pires dictateurs africains en la personne de Blaise COMPAORE qui s'est accroché au pouvoir depuis plus de 27 ans après avoir trahi et assassiné le leader charismatique Thomas SANKARA ainsi que de nombreux opposants ou tout simplement civils qui faisaient leur travail (Jean-Baptiste LINGANI, Henri ZONGO, le journaliste Norbert ZONGO,...). 


En raison de la disparition du Journaliste  Jean-Chrésus www.vr-africa.com (VRA /Voix de la Résistance Africaine) une émission spéciale a eu lieu sur la VRA présentée par Patrick Billiard et animée par Claudine Cojan ce dimanche 02 novembre 2014 après-midi :

Ce fut l'occasion pour ses collègues de la VRA de rappeler son parcours et son immense travail aux côtés de celles et de ceux qui se battent contre l'injustice et l'impunité des crimes commis sous le régime actuel de OUATTARA. C'est d'ailleurs en couvrant le rassemblement des Indignés de Côte d'Ivoire que Jean Chrésus a disparu avant que l'on annonce sa libération en milieu d'AM.


Patrick Billiard

-------------SOS----------
Depuis hier mon jeune frère Jean Chrésus rédacteur en chef de la VRA est introuvable. Rappelons qu'il était en reportage à la place CP1 au meeting des Indignés de Côte D'Ivoire pour le compte de la Voix de la Resistance Africaine - VRA. Selon des témoins présents à la place CP1 la BAE de Yopougon l’avait arrêté en fin de matinée pour une destination inconnue. Malgré les efforts des uns et des autres, il reste introuvable. 



            
Urgent : Le camarade Samba David, premier responsable de la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire(CICI) dont l'épaule gauche ne cesse d'enfler suite à sa bastonade, vient d'être conduit d'urgence à l'hôpital de la police nationale non loin de la préfecture de police où lui et les trois(3) autres camarades sont en isolement et interdit de visite depuis hier.
Restons mobilisés!










Mani Coalition des indignés CICI place CP1 de YOP

Le meeting de la coalition des indignés de cote d'ivoire qui devait avoir lieu ce jour à la place CP1 de Yopougon a été finalement interdit par le maire Gilbert Kafana à cause de la situation qui prévaut au Burkina Faso voisin alors qu'il a été préalablement autorisé .Samba David et deux autres membre de la coalition ont été interpellé et conduit à la préfecture de police

                          


Malgré l'assurance des autorités municipales sur la tenue du meeting organisé par la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire,contre toute attente,plusieurs unités de la police nationale ont très tôt ce matin quadrillé l'espace CP1 de Yopougon dans l'optique d'interdire la manifestation,mais c'était sans compter sur la détermination du camarade Samba David et son équipe qui ont décidé de braver cette interdiction...
Signalons que le camarade Samba David et trois(3) de ses Collaborateurs ont été interpellés puis transférés à la préfecture de police après un passage au 16ème arrondissement de police de Yopougon.
BILAN DE LA MANIFESTATION :
-Samba David (interpellé)
-Woody Blé (interpellé)
-Traoré Hamed (interpellé)
-Touré Daouada (interpellé)
-Kpetchrè Toutiya Zagadou (blessé )
Nous demandons à la population ivoirienne de rester donc à l'écoute pour la suite du combat...
LA LUTTE CONTINUE !


#JUSTICE_POUR_TOUS
La Coalition des Indignés de Cote d'Ivoire(CICI) a été reçue hier Jeudi 30 Octobre 2014 au siège de la Commission Nationale des Droits de l'Homme de Cote d'Ivoire(CNDHCI).
Il était question au cours de cet entretien qui a duré plus de trente(30) minutes d’horloge de faire le point des différentes médiations menées par cet organisme national de protection des droits de l'homme auprès du maire de la commune de Yopougon Gilbert Kafana Koné qui jusque là refusait toute manifestation de la Coalition des Indignés de Cote d'Ivoire sur le territoire communal.
Pour traore wodjo fini,vice président de la CNDHCI la liberté d'expression et de manifestation sont garantis par notre loi fondamentale qui est la constitution.
C'est donc pour cette raison que ,en accord avec la division des droits de l'homme de l'ONUCI dirigée par Eugène Nindorera une médiation a été initié auprès du maire de la commune de Yopougon qui après plusieurs échanges a accepté la tenue de cette manifestation contre l'injustice et l'impunité prévue pour ce Samedi 1er Novembre 2014 à 8 heures(gmt) à la Place CP1 en insistant sur la nécessité d’éviter tout débordement pouvant occasionner des émeutes.
"Je vous annonce donc officiellement que votre meeting est autorisé..." a conclu notre interlocuteur du jour.
Chers Ivoiriens et habitants de la Cote d'Ivoire,il n'y a donc plus de raison de manquer à ce rendez-vous historique.
TOUS A LA PLACE CP1
 


En soutien au vaillant peuple frère du Burkina-Faso,la Coalition des Indignés de Cote d'Ivoire(CICI) a travers une mini caravane a parcouru plusieurs communes d'Abidjan en taxi avec un message fort à l'endroit du peuple Burkinabé avant de se retrouver devant l'ambassade du Burkina en Cote d'Ivoire...
Signalons que pour la circonstance,des barricades ont été dressées devant cette ambassade du Burkina située au plateau afin d'empêcher tout rassemblement.
BRAVO! ET COURAGE AU PEUPLE BURKINABE

à plateau ambassade burkina.

Indigné De Cote D'ivoire
La Coalition des Indignés de Cote d'Ivoire(CICI) a été reçue hier Jeudi 30 Octobre 2014 au siège de la Commission Nationale des Droits de l'Homme de Cote d'Ivoire(CNDHCI).
Il était question au cours de cet entretien qui a duré plus de trente(30) minutes d’horloge de faire le point des différentes médiations menées par cet organisme national de protection des droits de l'homme auprès du maire de la commune de Yopougon Gilbert Kafana Koné qui jusque là refusait toute manifestation de la Coalition des Indignés de Cote d'Ivoire sur le territoire communal.
Pour traore wodjo fini,vice président de la CNDHCI la liberté d'expression et de manifestation sont garantis par notre loi fondamentale qui est la constitution.
C'est donc pour cette raison que ,en accord avec la division des droits de l'homme de l'ONUCI dirigée par Eugène Nindorera une médiation a été initié auprès du maire de la commune de Yopougon qui après plusieurs échanges a accepté la tenue de cette manifestation contre l'injustice et l'impunité prévue pour ce Samedi 1er Novembre 2014 à 8 heures(gmt) à la Place CP1 en insistant sur la nécessité d’éviter tout débordement pouvant occasionner des émeutes.
"Je vous annonce donc officiellement que votre meeting est autorisé..." a conclu notre interlocuteur du jour.
Chers Ivoiriens et habitants de la Cote d'Ivoire,il n'y a donc plus de raison de manquer à ce rendez-vous historique.
TOUS A LA PLACE CP1
AVEC LE PEUPLE DU BURKINA FASO
-------------------------------------------------------

NON au pouvoir à vie, NON au tripatouillage constitutionnel.
Blaise Compaoré est arrivé à la tête du Burkina Faso en 1987 par un coup d'Etat au cours duquel Thomas Sankara a été assassiné. 
Au pouvoir depuis 27 ans, il veut modifier la Constitution de son pays pour se représenter en 2015. Il multiplie les pressions sur les députés burkinabé pour recueillir un vote à la majorité qualifiée le 30 octobre qui lui permettrait de changer l’article 37 de la Constitution, qui limite le nombre de mandats présidentiels.

Une large part du peuple burkinabé refuse ce tripatouillage qui ouvre la voie au pouvoir à vie. Plusieurs fois depuis 2013, par dizaines de milliers, les burkinabés sont descendus dans la rue pacifiquement pour refuser une telle modification et demander une alternance ainsi que le respect de la démocratie.
Dans ce pays, la majorité du peuple vit dans la misère, malgré une croissance économique importante. La corruption fait rage, les richesses ne profitent qu'à quelques-uns, les indices de développement humain sont parmi les plus faibles de la planète.

Le coup de force institutionnel, la tentative de se maintenir au pouvoir, risquent de déstabiliser le Burkina Faso. Ils risquent aussi de perpétuer une situation où Compaoré, en complicité avec les différents pouvoirs français, joue un rôle de pompier-pyromane dans la sous-région. 
C'est le scénario du pire qu'il faut refuser. D'autant que les conditions sont réunies pour une alternance apaisée. Les organisations de la société civile et l’opposition unie au Burkina appellent à de grandes manifestations à partir du 28 octobre.
L’aboutissement d’un véritable processus démocratique est aujourd’hui essentiel et urgent. Il est mis à mal par le pouvoir burkinabé. La France, qui a fait de Compaoré un pilier essentiel de sa politique de puissance, doit cesser d’être complice d’une telle forfaiture.

Les organisations signataires appellent à manifester leur solidarité avec le peuple burkinabé le :
jeudi 30 octobre 2014 
à partir de 18 h 00 
devant l'Ambassade du Burkina Faso
159 Boulevard Haussmann, Métro Miromésnil

PREMIERS SIGNATAIRES:
UNIR/Parti Sankariste section de France, le Balais Citoyen, Comité d’Action pour la Conquête de la Démocratie en Centrafrique(CACDCA), Parti communiste français, Coalition des Indignés de Cote d’Ivoire (CICI)...


Indigné De Cote D'ivoire
 
 


La Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire(CICI) continue la mobilisation "porte à porte" dans la commune de Yopougon en sillonnant les foyers et petits commerces des différents quartiers pour le meeting du samedi 1er Novembre 2014 à 8 heures (gmt) à la place CP1 de Yopougon...
LA LUTTE CONTINUE!





Indigné De Cote D'ivoire
Le Collectif des Déguerpis des Quartiers Précaires soutient le meeting des indignés de Côte d’Ivoire en disant NON aux déguerpissements abusifs ...
TOUS AU MEETING DU 1er NOVEMBRE PROCHAIN A LA PLACE CP1 DE YOPOUGON



27 octobre · 
Rencontre avec la direction du Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d'Ivoire(PCRCI ) ce Lundi 27 Octobre 2014 au siège dudit parti à Adjamé-Wiliamsville.
Il était question pour le premier responsable de la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire ( CICI ),le camarade Samba David et sa délégation de démontrer leur reconnaissance à l'endroit de la direction du PCRCI qui a été la première et la seule à visiter et à donner à manger aux camarades interpellés et détenus à la prefecture de police d'Abidjan lors de la marche contre l'injustice et l'impunité le 13 Octobre dernier à la place Ficgayo de Yopougon.

Selon le camarade Samba David,le PCRCI fait parti des organisations politiques qui ont décidé de se rendre utiles et non importants vue son engagement aux côtés des indignés.
Les responsables du PCRCI ont apprécié cette marque de reconnaissance et de considération à sa juste valeur avant de féliciter et encourager les actions menées par la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire(CICI ) qui marquent le début certain d'une révolution dans notre pays.
Pour Ekissy Achi,sécretaire général du Parti communiste Révolutionnaire de Côte d'Ivoire(PCRCI ), le seul conseil à la jeunesse ivoirienne est qu'il n'y a jamais de victoire sans combat et que la véritable arme du régime actuel n'est pas son armée,mais cette grande peur qui animent les ivoiriens depuis la fin de la crise post-electorale.
Nous demandons donc aux ivoiriens d'oser la lutte,seule clé de la révolution anti-impérialiste.
Notons que cette rencontre a été très instructive pour la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire (CICI ) qui compte désormais sur les conseils de ce nouvel allié qu'est le PCRCI.
LA LUTTE CONTINUE!

Indigné De Cote D'ivoire a ajouté 4 nouvelles photos.
Plusieurs membres de la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire avec à leur tête le Camarade Samba David ont procédé ce jour à une vaste opération de distribution de prospectus et de collage d'affiches annonçant le grand meeting de ce Samedi 1er Novembre à la place CP1 de Yopougon et qui a pour principal thème la "JUSTICE POUR TOUS ".
Signalons que cette opération qui a pour objectif de mobiliser le maximum de personnes,s'étendra sur plusieurs jours avec pour principales cibles les quartiers et sous quartiers de la commune de Yopougon, particulièrement ceux environnants la place CP1 en faisant du porte à porte afin de mieux expliquer à la population le bien fondé de ce grand rassemblement qui participera certainement à la démocratisation de notre pays.
LA LUTTE CONTINUE!

Indigné De Cote D'ivoire 
Dans un soucis de mieux préparer le grand meeting de ce Samedi 1er Novembre 2014 prévu à la place CP1 de Yopougon,le camarade Samba David a eu une séance de travail avec la section Niangon base CIE de la Coalition des indignés de Côte d'Ivoire(CICI ) .
Il était donc question pour cette section CICI de porter sa stratégie de mobilisation à l'approbation du bureau exécutif national de la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire(CICI) pour une mobilisation totale le jour du meeting (...)
RENDEZ-VOUS A LA PLACE CP1



Sur la Coalition des Indignés de Côte d'Ivoire et ses mobilisations sévèrement réprimées depuis de longs mois :
http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2014/10/grande-marche-contre-limpunite-du-lundi_11.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire