TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

jeudi 13 mars 2014

LES PAILLETTES DE SANG DES ELEPHANTS BLANCS* DE DOMINIQUE OUATTARA

Pendant que le peuple ivoirien souffre, que de nombreux Patriotes sont en exil, croupissent en prison dans des conditions de détention dégradantes en proie à toutes sortes de sévices physiques et moraux, Dominique OUATTARA s'apprête à présider son dîner annuel de gala de la fondation Children of Africa en vue de la construction d'un hôpital privé mère/enfant (Article d'abidjan.net consacré au Gala 2014 de la Fondation Children of Africa) ce vendredi 14 mars sur la lagune Ebrié... Voilà donc ce à quoi sert l'argent des trafics juteux en tous genres dans lequel cette mante religieuse est impliquée depuis les années 80 (Article consacré à Dominique OUATTARA l'indécence faite femme) , que cela soit avec le bradage du patrimoine immobilier ivoirien ou encore avec les délits d'initiés de son fils Loïc FOLLOROUX à la tête d'ARMAJARO ou encore le racket des troupes rebelles de son mari SORO depuis 2002. 
A ce bal de l'hypocrisie sont annoncés outre Alassane Dramane OUATTARA et son âme damnée Dominique, des personnalités telles qu’Aïcha KONE, beau trophée de guerre et de récupération sur fond de fausse réconciliation, « l’épouse de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma », « Son Altesse Sérénissime la Princesse Ira de Fürstenberg », « madame Henriette Konan BEDIE », « Nous avons des acteurs célèbres tels que Richard BERRY, qui soutient la Fondation depuis sa création. Gary Dourdan de la série les Experts qui vient directement de Los Angeles. Nous attendons également des inconditionnels de la Fondation parmi lesquels : Adriana KAREMBEU, MC SOLAAR et Magic System. Des célébrités internationales sont également attenues, il s’agit du top model Noémie Lenoir et du chanteur congolais Fally Ipupa. Seront avec nous également le célèbre réalisateur Alexandre Arcady ; le Président de la Fédération Internationale de l’automobile, Jean Todt ; le bijoutier des stars, Edouard Nahum ainsi que Ivian Sarcos, miss monde 2011 et Flora Coquerel, miss France 2014. Je n’oublie pas nos grandes stars nationales : Alpha Blondy, Tiken Jah et Magic System, Meiway, Nayanka Bel, Monique Seka et Pierrette Adam’S. Notre athlète Murielle Ahouré, qui fait la fierté de la Côte d’Ivoire, ainsi que l’écrivain Fatou Keita et notre miss Côte d’Ivoire, Aissata Dia. Nous aurons également à nos côtés, d’éminentes personnalités du monde médical, telles que le professeur : Marc GENTILINI, les professeurs Alain DELOCHE et Yann REVILLON de la chaîne de l’espoir ainsi que de grands Professeurs et médecins ivoiriens. La fin de soirée sera animée par le célèbre groupe KASSAV et le repas sera concocté par le chef étoilé Pierre GAGNAIRE »
Célébrer la construction d’un hôpital privé dernier cri hors de prix (Page de la fondation Children of Africa consacré au projet) avec l’argent tâché du sang des Ivoiriens quand des infrastructures publiques dignes d’un pays aussi richement doté de matières premières et autres ressources devraient exister. A commencer par un hôpital digne de soigner tous les enfants et autres habitants de Côte d’Ivoire, même pour son criminel de mari. En effet, pendant combien d’années encore les peuples africains vont-ils souffrir de conditions sanitaires déplorables et mourir de pathologies bénignes tandis que leurs dirigeants vont se faire soigner dans les pays riches ? Pendant que la Mante religieuse se vautre dans l’artifice, le luxe, le bling-bling si cher à ses amis SARKOZY/BRUNI, voilà le traitement infligé aux nôtres : Mémorandum en images non exhaustif sur la crise ivoirienne depuis 2002 . Chacun appréciera !
*Un éléphant blanc est une réalisation d’envergure et prestigieuse, souvent d’initiative publique, mais qui  s’avère  plus  coûteuse  que  bénéfique,  et dont l’exploitation ou  l’entretien  devient  un fardeau financier.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire