TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

dimanche 24 avril 2011

LICORNE = TURQUOISE = GENOCIDE

LICORNE = TURQUOISE = GENOCIDE

17 ans après le RWANDA, on prend les même et on recommence (JUPPE, LONGUET, SARKO,...).
Les preuves des massacres et autres exactions perpétrés sur tout le territoire national s'accumulent en Côte d'Ivoire tandis que le couvercle médiatique est retombé depuis l'enlèvement et la séquestration de Laurent GBAGBO et de ses proches le 11 avril 2011.

BOMBARDEMENTS FRANCAIS
Des centaines de morts et des milliers de blessés 
En 2004 déjà, la force Licorne avait montré son vrai visage
En France, on parle beaucoup des 9 soldats français morts à BOUAKE et dont la France a toujours refusé l’autopsie en dépit de la demande réitérée de GBAGBO. On voudrait bien en revanche oublier ces 67 civils ivoiriens aux mains nues exécutés pour avoir manifesté pacifiquement leur soutien au Président GAGBO devant l’Hôtel Ivoire ce 09 novembre 2004. Le peuple ivoirien savait quant à lui depuis longtemps à quoi s’en tenir… Et cela ne l’a pas empêché de pardonner et de croire en une véritable réconciliation. Croyez-vous qu’il pourra à nouveau pardonner toute cette barbarie alors même que les exactions se poursuivent partout sur le territoire ivoirien ? Et toi peuple français, quand vas-tu enfin dénoncer les crimes que l’on commet en ton nom ? La France massacre le peuple ivoirien pour garder la main mise sur ses richesses  (cacao, café et pétrole) tandis que le commerce reprend comme si ne rien était : on charge les  300 à 500 000 tonnes de fèves stockées aux Ports d’ABIDJAN et de SAN PEDRO à destination des pays riches tandis que le peuple n’en finit pas de compter ses morts.
Cette année, nos œufs de Pâques auront le goût amer de cadavres ivoiriens !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire